Vous êtes ici : PassionPorsche >

vie des marques

Porsche : Encore une belle année 2019

Jusqu’à maintenant, et ce, depuis quasiment une décennie, les années se suivent et se ressemblent pour le constructeur allemand, les ventes progressent chaque année.
L’année 2019 n’échappe donc pas aux habitudes prises il y a quelques années puisque Porsche a vu ses ventes et livraisons croître de 10% par rapport à celles de 2018.

Le constructeur de voitures de sport de Zuffenhausen est au mieux en terme de vente puisqu’en 2019, Porsche a livré 280.800 véhicules à ses clients, soit 10% de plus que l’année précédente.
Les SUV Cayenne et Macan séduisent toujours autant et ont, en 2019, connu une croissance importante.

Plus des deux tiers des ventes sont des SUV

Porsche a ainsi livré 92.055 Cayenne dans le monde, soit une augmentation de 29% d’une année sur l’autre.
Porsche note aussi que depuis le printemps dernier, les Cayenne PHEV et Cayenne Coupé rencontrent eux aussi le succès.
Par ailleurs, la marque a livré quelques 99.944 Macan en 2019 ce qui représente une augmentation de 16% par rapport à 2018.
Ainsi les deux SUV de la firme automobile représentent à eux seuls 68.37% des ventes.
Les 88.801 ventes restantes se répartissent entre les 718, Panamera et bien évident 911.

Une croissance plus forte en Allemagne et en Europe

C’est sur sont marché intérieur et sur l’ensemble du marché européen que Porsche a généré la plus forte croissance en 2019 avec un plus de 15% d’augmentation des ventes et ce, malgré la fin de l’offre diesel.
En 2019 Porsche a livré 31.618 véhicules en Allemagne et 88.975 véhicules dans toute l’Europe.
Le constructeur enregistre par ailleurs une augmentation sur ses deux principaux marchés que sont la Chine et les Etats Unis.
En Chine, 86.752 véhicules ont été mis à la route ce qui représente une augmentation de 8% par rapport à 2018.
Aux USA, Porsche a également augmenté ses chiffres de livraison de 8% pour atteindre quelques 61.568 ventes en un an.
Enfin, 116.458 véhicules Porsche ont été livrés dans le reste du monde c’est à dire dans les régions Asie-Pacifique, Afrique et Moyen-Orient ce qui représente une augmentation des ventes de 7% par rapport à l’année précédente.

Le tableau des ventes Porsche en 2019


En France, Porsche a livré 5.572 véhicules en 2019 ce qui représente une augmentation des ventes de 22 %. Cette forte progression est étonnante mais aussi la preuve que la marque plait.
Après ce qu’on pensait être un gros passage à vide du fait de l’entrée en vigueur de la norme WLTP et de la disparition des versions diesel, la firme allemande est repartie de plus belle à la conquête du marché français. Elle y a connu un beau succès l’an passé comme en témoigne cette augmentation des ventes de 1.226 unités en une année.

Les propos officiels

Detlev von Platen, un des membres de la direction générale des ventes et du marketing de Porsche a déclaré : « Nous sommes ravis de ce beau résultat qui montre l’enthousiasme des clients dans le monde pour nos voitures et nous sommes également fiers d’avoir renforcé l’attrait de notre marque et fait évoluer l’expérience client avec de nouvelles approches.
Nous sommes optimistes pour l’année à venir et nous pensons pouvoir maintenir les niveaux élevés de demande en 2020, notamment grâce à une multitude de nouveaux modèles et un carnet de commandes plein pour la Taycan. »

Si Porsche maintient le rythme en 2020 grâce à une offre étoffée et diversifiée et si l’on ajoute les quelques 30.000 réservations de la nouvelle berline électrique Taycan, la marque allemande devrait passer les 300.000 ventes cette année. Si l’affaire vient à se confirmer dans douze mois, ce serait un résultat exceptionnel pour un constructeur dont la gamme débute à près de 60.000€.

Via Porsche.

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Porsche en a fini avec la 911 (Typ 991)

La Porsche 911 (Typ 991), c’est définitivement terminé.
La dernière 911 Speedster de ce type est sortie de chaîne de fabrication en cette fin de semaine et referme l’aventure de cette version 991 ouverte en 2011.
La sportive découverte biplace n’était pas seulement le dernier dérivé de la génération 991, il est également devenu le dernier modèle de la série à être fabriqué.
Ce Speedster 911 marque une nouvelle étape dans l’histoire de 911 qui laisse l’entière place à la version 992 arrivée sur le marché il y a un an.

Un beau succès cette 991

Ce sont 1.948 exemplaires de la 911 Speedster( en référence à l’année de lancement de la 356) qui sont sortis de l’usine de Zuffenhausen, près de Stuttgart, le fief de la marque allemande.
En huit années, Porsche aura fabriqué quelques 233.540 unités de cette 911 Typ 991 soit une moyenne annuelle de 29.193 exemplaires.

Le mot officiel

Chez Porsche, Michael Steiner, la patron de la R&D a déclaré : «Porsche est synonyme de tradition et d’innovation. Cela ne se reflète nulle part plus clairement que dans le cœur de la marque, c’est à dire la 911.
La 911 a remplacé la 356 en 1963 et, durant les décennies qui ont suivi, notre modèle de moteur arrière est devenu une icône inégalée dans le monde des voitures de sport. La génération 991 en particulier a établi de nouveaux standards en termes de performances, de maniabilité, de sécurité et d’efficacité.
Cela me remplit de fierté, ainsi que d’un peu de tristesse, de devoir envoyer à la retraite cette version aboutie et racée. Pour ma part, je peux dire que la 991 m’a procuré un énorme plaisir durant toutes ces années. »

Des photos de la dernière 911 Speedster fabriquée cette semaine à Zuffenhausen, le berceau de la 911.

Pour le plaisir de la redécouverte de la 911 Typ 991, des images officielles d’une version normale en livrée noire avec intérieur en cuir beige

 

Quelques modèles qui ont marqué 8 années de vie

De cette Porsche 911 Typ 991, on gardera à l’esprit quelques belles versions comme la Targa, la « Personally built by 5 Million Porsche Fans », la « 50 Years Edition », la GTS Club Coupe avec « Ducktail », la Martini Racing, la Carrera GTS Coupe « Rennsport Reunion », la R, la R « Tribute to Steve McQueen », la 911 « One million », la GT2 RS 700 ch, la GT3 Touring Package et la GT3 RS.
Ceci sans oublier les nombreuses versions produites dans le cadre d’une série limitée ou pour remettre en avant le modèle sur certains marchés.

 

Bref retour vidéo sur la Porsche 911 et évolution entre 1963 et 2011, année du lancement de la 991.

Une belle version de la 911 tire donc sa révérence en cette fin d’année 2019
Toute la place est désormais donnée à la 992 dont nous devrions découvrir plusieurs versions et évolutions durant l’année 2020.

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Porsche : 4 voitures officielles engagées aux 24 Heures du Mans 2020

L’annonce est officielle et fait plaisir à découvrir après les retraits de plusieurs marques du groupe Volkswagen qui étaient jusque là engagées dans les compétitions mondiales du sport automobile.
S’il n’y avait pas vraiment de doutes au sujet de la présence de plusieurs Porsche à la prochaine édition des 24 Heures du Mans, on attendait une confirmation officielle car à l’heure de la Taycan et du tout électrique au sein du groupe industriel, un revirement de dernière minutes était possible.

Porsche ne pouvait qu’être présent au Mans

Comme pour les éditions 2018 et 2019 de la course mancelle, le constructeur de Zuffenhausen viendra les 13 et 14 juin prochains aux 24 Heures du Mans avec quatre voitures officielles.
Ainsi, en plus des deux Porsche 911 engagées pour la saison du WEC, la marque viendra avec deux autres sportives qui sont habituellement engagées aux USA dans le cadre du championnat IMSA.
Il y aura donc l’an prochain quatre 911 RSR engagées en catégorie GTE-Pro pour la mythique course.
Comme à l’accoutumée, Porsche viendra pour la victoire puisqu’avec un succès remporté en 2018, une place sur le podium en 2019 et une auto renouvelée pour 2020, le constructeur arrivera gonflé à bloc pour faire face aux Aston Martin, Ferrari et autres marques présentes en GTE.

Ci dessous les voitures officielles de l’édition 2019

Changement de situation pour les pilotes

Timo Bernhard et Jörg Bergmeister ne seront pas dans les baquets des 911 l’an prochain. En effet, ils viennent d’être « nommés » ambassadeurs Porsche en charge de la promotion des sportives de la marque.
Enfin, on note l’arrivée des français Mathieu Jaminet (vainqueur de la Porsche Carrera Cup France 2016, de l’ADAC GT Masters 2018, 4eme du WeatherTech SportsCar Championship ou IMSA 2019) qui devient Pilote usine et Julien Andlauer qui est désormais Jeune professionnel Porsche.

Affaire à suivre durant le prochain semestre.

Via Porsche, FranceRacing, EnduranceInfo.

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Porsche Taycan : Les livraisons reportées à cause d’un problème industriel

Il semble que la mise en production d’une voiture électrique soit tout sauf quelque chose de simple ou d’évident comme c’est généralement le cas pour une voiture dite « thermique ».
Les Audi e-tron, Tesla Model 3, Jaguar I-Pace, Mercedes-Benz EQC ont toutes connu des démarrages difficiles ou pour le moins laborieux. Les livraisons laborieuses de la Renault Zoé à ses débuts furent aussi du même tonneau.
C’est désormais au tour de Porsche d’avoir quelques soucis avec les premières livraisons de sa grande berline électrique Taycan, officiellement en raison d’une complexité industrielle.

Des livraisons printanières

Si on en croit les éléments disponibles, cette fameuse complexité industrielle devrait entraîner un retard d’une dizaine de semaines pour les premières livraisons de la Taycan.
Ainsi ceux qui espéraient avoir leur berline électrique une fois le réveillon et la fête des rois passés vont devoir attendre au moins jusqu’aux premiers jours du printemps 2020 pour pouvoir prendre possession de leur nouvelle voiture.

Porsche ne donne pas vraiment d’explications aux clients en attente de la livraison de leur voiture, toutefois il s’est fendu d’un courrier dans lequel il explique que la voiture est nouvelle, que l’usine est nouvelle, que fabriquer un véhicule électrique n’est pas chose aisée et donc les autos auront au moins 2 à 3 mois de retard en fabrication.
Le mail ne donne aucune précision sur les raisons de ce délai supplémentaire (problème lié à un sous traitant ? problème de réglage de la chaîne de fabrication ? problème d’approvisionnement en batterie ?) .
Ci dessous, le mail originel envoyé aux clients norvégiens, puis sa traduction en français.

Le mail en français :

Retards de production

La Taycan est notre première voiture de sport entièrement électrique, développée à partir d’une feuille blanche et fabriquée dans une toute nouvelle usine. Tous les employés de Porsche ont travaillé sans relâche pour commencer à livrer la Taycan comme prévu en janvier.

Néanmoins, en raison de la complexité énorme de la production de la Taycan, force est de constater que, malheureusement, les dates de livraison sont quelque peu retardées.

L’affaire sera donc à suivre durant l’hiver prochain afin de savoir si les nouveaux délais annoncés sont tenus ou si des problèmes persistent du coté de la production du modèle.

Via Porsche, Electrek.

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Porsche 911 Carrera 4S « Belgian Legend Edition » : Hommage à Jacky Ickx

Le 1er janvier prochain, une légende du sport automobile, une idole pour ceux qui étaient jeunes dans les années 60-70, un certain Jacky Ickx fêtera son 75eme anniversaire.
Aussi pour marquer le coup, Porsche Belgique lance sur le marché un modèle spécifique produit à seulement 75 exemplaires afin de célébrer en 2020 l’anniversaire du fameux pilote belge qui n’a d’ailleurs pas seulement pris le volant de Porsche mais aussi de celui de voitures de bien d’autres marques.

A l’accord de Porsche AG, Porsche Belgique a décidé de mettre à l’honneur J.Ickx et de lui rendre hommage en créant, en collaboration avec Porsche Exclusive Manufaktur, un modèle à son image, portant sa signature, la 911 Carrera 4S « Belgian Legend Edition ».

Des détails qui font la différence

Développée sur la base de la Porsche 911 Carrera 4S, cette version « BLE » se singularise par sa couleur de carrosserie en bleu « X Blue ». Ce bleu est identique à celui du casque que Jacky Ickx portait en compétition.
On note aussi que les moulures du nouveau capot et la ligne le séparant du bouclier avant évoquent celle de la première génération de la Porsche 911 dans les années 60.
Les jantes alu en 20 et 21 pouces arborent une bande blanche qui nous renvoie aussi au casque du pilote. Un logo émaillé aux couleur du drapeau belge est présent sur le montant B de la sportive.
Le nom et la signature de Jacky Ickx apposés du côté conducteur marquent définitivement cette nouveauté.

Des équipements signés Jacky Ickx

Cette 911 Belgian Legend Edition se distingue des autres modèles de la gamme par une dotation en équipements spécifiques qui comprend notamment :

  • Des seuils de portes conducteur et passager en fibre de carbone personnalisés avec l’inscription lumineuse blanche « 911 Carrera 4S Belgian Legend Edition »
  • Des sièges Sport Plus adaptatifs à 18 réglages, chauffants et ventilés
  • Un badge « 911 Carrera 4S Belgian Legend Edition » sur la baguette décorative du tableau de bord en face du passager
  • Une clef de contact laquée couleur X Blue avec signature Jacky Ickx gravée et étui à clé personnalisé en cuir noir avec surpiqûres couleur gris Pebble et là encore, la signature de Jacky Ickx.
  • Une sellerie en cuir couleur en gris Pebble avec logo 911 couleur gris Pebble brodé sur les appuis-tête,
  • Un accoudoir central recouvert de cuir portant la signature de Jacky Ickx
  • Des points de croix gris Pebble sur le tableau de bord et sur les panneaux de portes

Des dessous de série

Les dessous de la mythique sportive allemande restent proches de ceux de la version de série avec notamment le moteur Flatsix 3.0 L suralimenté qui développe 450 ch à 6.500 trs/min, 530 Nm à 2.300 trs. Le moteur est associé avec la boite de vitesse PDK à double embrayage et 8 rapports qui envoie la puissance vers les 4 roues motrices.
Sans surprise, les performances sont les mêmes que celles de la version « stock ». Ce modèle revendique une Vmax de 306 km/h ainsi qu’un exercice du 0 à 100 km/h expédié en 3.6 secondes.

Chère 911 4S « BLE »

Pour acquérir l’une des 75 Porsche 911 Carrera 4S « Belgian Legend Edition », il faudra d’une part se rendre en Belgique et d’autre part signer un chèque de 199.911€ TTC.
Pour ce budget, pas super amical (70.000€ de plus qu’une 911 4S de serie sans option), Porsche vous offrira une miniature de votre voiture avec son numéro de série indiqué ainsi qu’un livre photo de la fabrication de votre 911 où sera indiqué son numéro de châssis. Enfin, une lettre personnalisée et signée par Jacky Ickx accompagnera chacun des 75 exemplaires de cette série limitée qui rend hommage à un très grand monsieur du sport automobile.

Via Porsche.

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Suivez-nous…

Catégories

Archives

Amazon business

Audible