Vous êtes ici : PassionPorsche >

techno

Porsche 718 Cayman GT4 et Spyder – TECHNO : l’évitement émotionnel

Un “flat-six” atmosphérique d’une cylindrée de 4.0 évoque forcément quelque chose aux plus porschistes d’entre nous. Oui, ces quelques caractéristiques affichées par la mécanique des 718 Cayman GT4 et Spyder rappellent furieusement celles d’un autre monument d’ingénierie : le fantastique moteur des 991 GT3 et GT3 RS. Mais ces deux six-cylindres n’ont pourtant pas davantage en commun.

Si celui des plus exclusives versions de la 911 puise ses origines au cœur de la compétition, l’autre, nouvellement venu au sein de la gamme 718, dérive du 3.0 biturbo de la récente 992. Bien qu’à la recherche d’une motorisation dépourvue de toute assistance respiratoire dans le but de favoriser les sensations de conduite, les ingénieurs de la firme de Zuffenhausen se sont en effet basés, de manière assez surprenante, sur un bloc doublement suralimenté.

Porsche s’est ensuite évertué à le débarrasser de ses turbines et de ses échangeurs. Ce qui n’est pas une mince affaire quand il s’agit de viser une puissance de l’ordre des 420 ch tout en satisfaisant des normes anti-pollution toujours plus draconiennes. C’est pourquoi ce nouveau 4.0 multiplie les raffinements.

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Porsche Cayenne : une prochaine génération 100 % électrique ?

Porsche croit à l’électrique et le clame haut et fort à qui veut l’entendre. Après avoir annoncé que la prochaine génération de son best-seller, le Macan, serait uniquement proposé en version électrique, la marque de Stuttgart réfléchit désormais à offrir le même traitement à son Cayenne, dont la variante Coupé à été dévoilée il y a quelques jours. Une décision plutôt surprenante pour un véhicule aussi massif avant tout destiné aux longs trajets, mais qui s’explique par la volonté du constructeur d’électrifier au maximum sa gamme dans le futur, afin de s’adapter aux exigences des différents marchés, et notamment la Chine.

Pour l’heure, rien n’a encore été officiellement confirmé par le constructeur, mais déjà, Oliver Blume, son PDG a affirmé être en discussion à propos de ce tournant électrique, qui devrait alors intervenir à l’horizon 2025. Toutefois, le patron de Porsche se montre encore réservé, affirmant s’assurer que les technologies concernant les batteries solides seront bel et bien prêtes et opérationnelles à cette date. Cette technologie, pour l’heure très peu développée intéresse pourtant beaucoup les constructeurs, en raison de sa capacité de stockage supérieure, ainsi que de son coût et son poids réduit.

Ne pas oublier le thermique

C’est donc bel et bien sur l’autoroute de l’électrification que s’engage Porsche, qui s’apprête par ailleurs à dévoiler sa nouvelle Taycan à la fin de l’année, inspirée du concept…

 

 

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Suivez-nous…

Catégories

Archives

Nos partenaires