Warning: Use of undefined constant desc - assumed 'desc' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/passi997/public_html/www.passionporsche.fr/wp-content/plugins/adsense-explosion/adsensexplosionopt.php on line 421

Warning: Use of undefined constant json - assumed 'json' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/passi997/public_html/www.passionporsche.fr/wp-content/plugins/adsense-explosion/adsensexplosionopt.php on line 422
Vous êtes ici : PassionPorsche >

Sportive

Discret teaser pour la prochaine Porsche 911 GT3

Il y a quelques jours, Porsche dévoilait la publicité qui sera diffusée à l’occasion du Superbowl, le 3 févier prochain. Un évènement en soi, puisque la dernière fois que la marque était présente lors de la finale de NFL (National Football League) remontait) à 1997. Pour son grand retour sur les écrans de la célèbre compétition sportive, le constructeur allemand a donc fait les choses en grand, avec un film de 2 :32 minutes baptisée « The Heist », soit « le casse » en Français, qui met en scène ses modèles les plus mythiques. Outre la nouvelle Taycan, qui joue le rôle de vedette, les passionnés se délecteront en effet des superbes scènes de course-poursuite mettant également à l’honneur la 918 Spyder ou encore la 917 K.

Si les fans n’auront aucun mal à reconnaître tous les modèles emblématiques de l’histoire de la marque présents dans cette vidéo, une auto nous interpelle toutefois en particulier. Celle-ci apparait à environ une quarantaine de secondes du début, et ne ressemble à aucune des 911 que l’on connaît actuellement. Celle-ci ne passe pourtant pas inaperçue, avec sa carrosserie bleue et son large aileron. Pourrait-il donc s’agir d’un teaser annonçant la future 911 GT3 basée sur la nouvelle génération de 992 ? Sans aucun doute, les chances étant minces qu’il s’agisse d’une erreur ou d’un oubli, au vu de l’attention apportée à cette vidéo dans son ensemble. D’ailleurs, la forme des feux ne laisse quasiment aucun doute, de même que l’absence de prises d’air sur les flancs. Enfin, ses larges jantes viennent compléter l’ensemble, terminant de nous convaincre de son pedigree.

Lancement en fin d’année

Pour l’instant, rien n’est donc encore…

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Porsche 718 Cayman & Boxster GTS 4.0 : Pour le plaisir du flatsix atmo

Depuis quelques temps, il se murmurait que Porsche travaillait au développer d’une nouvelle version des 718 Cayman et Boxster GTS propulsées par le H6 4.0 L en version atmosphérique.
Les rumeurs sont devenues une réalité ce jour avec la présentation officielle des nouvelles Porsche 718 Cayman et Boxster GTS 4.0 à moteur flatsix de 400 ch.
L’arrivée au catalogue de cette nouvelle version GTS 4.0 ne signifie pas la disparition de la version GTS à moteur Flatfour 2.5 L Turbo de 365 ch qui servira désormais d’entrée de gamme à la lignée GTS.

C’est donc avec plaisir que les porschistes vont retrouver le même moteur que sur les 718 Cayman GT4 et 718 Spyder mais dans une version légèrement moins puissante que les versions pré-citées.

Une allure très… GTS

L’apparence des nouvelles 718 Cayman et Boxster GTS 4.0 reprend les mêmes éléments que sur les GTS 2.5. On retrouve retrouve ainsi une dominante noires pour les prises d’air, les fonds des phares mais aussi des feux, l’encadrement des vitres ou les sorties d’échappement.
Au chapitre des différences, on notera que les deux sorties rondes de l’échappement ne sont plus centrales mais séparées.
Les jantes alu de 20 pouces (chaussées en 235/35 R20 à l’avant et 265/35 R20 à l’arrière) sont elles aussi peintes en noir satiné mais en option, d’autres modèles de roues en 20 pouces sont proposés aux acheteur.
Ces jantes alu à 10 branches (modèle « 718 Sport ») masquent à peine les étriers de freins peints en rouge.

Sous le capot arrière bat le coeur des 718 GTS 4.0

Les amateurs de la sportive stuttgartoise vont être heureux de voir sous le capot arrière, le flatsix de 3.995 cm3 présent sur les 718 Cayman GT4 et 718 Spyder.
Toutefois, pour établir une hiérarchie dans la sportivité de la gamme 718, Porsche a fait le choix de proposer une version du H6 atmo’ légèrement moins pêchue que sur la GT4.
En arrivant sur la GTS 4.0, le moteur voit sa puissance réduite de 20 ch et passer de 420 à 400 ch. Cette puissance est obtenue au régime moteur de 7.000 trs/min.
Le couple est fixé à 420 Nm, disponibles entre 5.000 et 6.500 trs. La zone rouge du compte tours et du moteur est fixée à 7.800 trs/min.
Ce flatsix est accolé à une classique BVM6.
Une ligne d’échappement sport à clapet est installée sur ce modèle afin de profiter au mieux des vocalises du 6 à plat atmosphérique.

Les deux modèles sont équipés en série de la suspension active aux réglages adaptés (Porsche Active Suspension Management ou PASM) à cette motorisation. Grâce à elle, la hauteur de caisse peut être rabaissée de 20 mm. Porsche a installé un différentiel arrière mécanique à glissement limité et, moyennant un supplément financier, on peut disposer en option des disques de freins en carbone céramique ou Porsche Ceramic Composite Brake (PCCB).
Le système Porsche Torque Vectoring (PTV) avec différentiel arrière à glissement limité mécanique est lui aussi de la partie sur les GTS 4.0.
Le Pack Sport Chrono de série offre un réglage encore plus incisif du châssis, du moteur et de la boîte de vitesses. En plus du chronomètre et des 4 modes de conduite sélectionnables sur le volant Sport , il comporte une suspension dynamique de la boîte de vitesse.
D’origine, les ralentissements sont assurés par des freins à étriers fixes monoblocs en aluminium à 6 pistons à l’avant et 4 à l’arrière. Ils pincent des disques ventilés et perforés de 350 mm de diamètre à l’avant et de 330 mm à l’arrière.
La direction assistée électromécanique à pas variable et asservie à la vitesse est de série sur ces 718 GTS 4.0.
Bien sur, le Porsche Stability Management (PSM) incluant l’ABS et les fonctions de freinage avancées et de sécurité est livré d’origine.

De belles performances

Les nouvelles Porsche 718 GTS 4.0 annoncent un poids à vide de 1.480 kg, un Cx de 0.31 pour le coupé et 0.32 pour la version découvrable.
Les deux modèles revendiquent un rapport poids/puissance de 3.7 kg/ch ce qui leur permet d’offrir de belles performances.

La Vmax est fixée à 293km/h. Il faut à peine 4.5 secondes pour passer le cap des 100 km/h, 9.2 secondes pour arriver à 160 km/h et 14.1 secondes pour parvenir à 200 km/h. L’exercice du 60 à 120 km/h en 5eme est expédié en 6.0 secondes.
Les nouveautés Porsche sont bien évidemment homologuées Euro6d-Temp/WLTP.
La consommation mixte est fixée à 8.1 L/100 km et les émissions de CO2 s’établissent à 246 g/km ce qui gratifiera cette Porsche 718 GTS 4.0 d’un gros malus écologique.

Luxe et sportivité à bord

En accédant à bord de ces nouvelles 718 GTS 4.0 , on redécouvre les sièges Sport Plus (de série), qui selon les envies des clients peuvent être habillés de cuir, d’Alcantara ou d’une sellerie bi-matière.
Le volant Sport multifonctions à trois branches, la console centrale sont eux aussi recouverts d’Alcantara. Ce matériaux est aussi présent sur le levier de vitesses, les contre-portes et le ciel de toit. Les appuie-tête arborent les inscriptions «GTS» brodées et ceci quelque soit le type de siège.
Avec la 718 GTS 4.0, on découvre le nouveau Pack intérieur GTS disponible en option qui renforce, selon Porsche, le caractère et la sportivité des deux modèles.
Le constructeur de Zuffenhausen met en avant le caractère des autos grâce à l’effet de la teinte contrastante Rouge Carmin ou Craie dans l’habitacle et la sportivité, grâce aux équipements additionnels en Alcantara qui sont associés avec l’intérieur en cuir noir intégrale et les baguettes décoratives en fibre de carbone.

Le système d’infotainment PCM (Porsche Communication Management) avec écran tactile en 7 pouces est aussi livré de série. En choisissant le pack Sport Chrono, on dispose de l’application Porsche Track Precision.
Celle-ci, en combinaison avec l’option de navigation incluant le Porsche Connect, permet d’enregistrer les temps au tour et les données de conduite notamment lors de sessions sur piste.

Les Porsche 718 Cayman et Boxster GTS 4.0 en vidéo de promo 

Les deux nouvelles Porsche 718 devraient faire leur première apparition publique lors du prochain salon de Genève et elles seront commercialisées dans la foulée aux tarifs français suivants :

  • Porsche 718 Cayman GTS 4.0 : à partir de 83.779€ (hors option et hors malus écolo)
  • Porsche 718 Boxster GTS 4.0 : à partir de 85.819€ (hors option et hors malus écolo)

Via Porsche, Youtube.

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Porsche 718 Cayman et Boxster GTS : retour aux sources

Décidément, l’année commence plutôt bien pour les amateurs de sportives, avec des constructeurs qui semblent plus motivés que jamais à promouvoir le plaisir de conduire. Et pour cause, après Lamborghini qui fait apppel à la propulsion pour sa nouvelle Huracan EVO RWD, c’est au tour de Porsche de nous gratifier d’un superbe cadeau pour bien démarrer 2020. Ce sont même deux surprises que nous découvrons aujourd’hui, avec les toutes nouvelles 718 Cayman et Boxster GTS 4.0, qui s’apprêtent à faire leur entrée dans le catalogue de la marque de Stuttgart. Une excellente nouvelle, surtout pour les fans de flat-six, puisque celui-ci fait cette fois-ci son grand retour sous le capot des deux sportives, qui l’avaient alors délaissé au profit d’un quatre cylindres 2,5 litres.

Ici, les puristes découvrent donc un six-cylindres 4,0 litres à plat et surtout atmosphérique, développant quelque 400 chevaux pour 420 Nm de couple. Une configuration, qui, associée à une boîte manuelle à six rapports vient donc coiffer la gamme, en complément des versions de 300 et 350 chevaux déjà proposés. Le 0 à 100 km/h est ici abattu en 4,5 secondes, tandis que le comportement routier est quant à lui optimisé grâce à l’abaissement de la hauteur de caisse de 20 mm. Outre cette petite évolution, l’ensemble reste donc identique aux versions standard, cette version GTS étant toutefois livrée de série avec le pack Sport Chrono, incluant entre autres le Porsche Torque Vectoring, ainsi qu’un différentiel à glissement limité mécanique à l’arrière. Enfin, la suspension active…

 

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Porsche en a fini avec la 911 (Typ 991)

La Porsche 911 (Typ 991), c’est définitivement terminé.
La dernière 911 Speedster de ce type est sortie de chaîne de fabrication en cette fin de semaine et referme l’aventure de cette version 991 ouverte en 2011.
La sportive découverte biplace n’était pas seulement le dernier dérivé de la génération 991, il est également devenu le dernier modèle de la série à être fabriqué.
Ce Speedster 911 marque une nouvelle étape dans l’histoire de 911 qui laisse l’entière place à la version 992 arrivée sur le marché il y a un an.

Un beau succès cette 991

Ce sont 1.948 exemplaires de la 911 Speedster( en référence à l’année de lancement de la 356) qui sont sortis de l’usine de Zuffenhausen, près de Stuttgart, le fief de la marque allemande.
En huit années, Porsche aura fabriqué quelques 233.540 unités de cette 911 Typ 991 soit une moyenne annuelle de 29.193 exemplaires.

Le mot officiel

Chez Porsche, Michael Steiner, la patron de la R&D a déclaré : «Porsche est synonyme de tradition et d’innovation. Cela ne se reflète nulle part plus clairement que dans le cœur de la marque, c’est à dire la 911.
La 911 a remplacé la 356 en 1963 et, durant les décennies qui ont suivi, notre modèle de moteur arrière est devenu une icône inégalée dans le monde des voitures de sport. La génération 991 en particulier a établi de nouveaux standards en termes de performances, de maniabilité, de sécurité et d’efficacité.
Cela me remplit de fierté, ainsi que d’un peu de tristesse, de devoir envoyer à la retraite cette version aboutie et racée. Pour ma part, je peux dire que la 991 m’a procuré un énorme plaisir durant toutes ces années. »

Des photos de la dernière 911 Speedster fabriquée cette semaine à Zuffenhausen, le berceau de la 911.

Pour le plaisir de la redécouverte de la 911 Typ 991, des images officielles d’une version normale en livrée noire avec intérieur en cuir beige

 

Quelques modèles qui ont marqué 8 années de vie

De cette Porsche 911 Typ 991, on gardera à l’esprit quelques belles versions comme la Targa, la « Personally built by 5 Million Porsche Fans », la « 50 Years Edition », la GTS Club Coupe avec « Ducktail », la Martini Racing, la Carrera GTS Coupe « Rennsport Reunion », la R, la R « Tribute to Steve McQueen », la 911 « One million », la GT2 RS 700 ch, la GT3 Touring Package et la GT3 RS.
Ceci sans oublier les nombreuses versions produites dans le cadre d’une série limitée ou pour remettre en avant le modèle sur certains marchés.

 

Bref retour vidéo sur la Porsche 911 et évolution entre 1963 et 2011, année du lancement de la 991.

Une belle version de la 911 tire donc sa révérence en cette fin d’année 2019
Toute la place est désormais donnée à la 992 dont nous devrions découvrir plusieurs versions et évolutions durant l’année 2020.

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Porsche : 4 voitures officielles engagées aux 24 Heures du Mans 2020

L’annonce est officielle et fait plaisir à découvrir après les retraits de plusieurs marques du groupe Volkswagen qui étaient jusque là engagées dans les compétitions mondiales du sport automobile.
S’il n’y avait pas vraiment de doutes au sujet de la présence de plusieurs Porsche à la prochaine édition des 24 Heures du Mans, on attendait une confirmation officielle car à l’heure de la Taycan et du tout électrique au sein du groupe industriel, un revirement de dernière minutes était possible.

Porsche ne pouvait qu’être présent au Mans

Comme pour les éditions 2018 et 2019 de la course mancelle, le constructeur de Zuffenhausen viendra les 13 et 14 juin prochains aux 24 Heures du Mans avec quatre voitures officielles.
Ainsi, en plus des deux Porsche 911 engagées pour la saison du WEC, la marque viendra avec deux autres sportives qui sont habituellement engagées aux USA dans le cadre du championnat IMSA.
Il y aura donc l’an prochain quatre 911 RSR engagées en catégorie GTE-Pro pour la mythique course.
Comme à l’accoutumée, Porsche viendra pour la victoire puisqu’avec un succès remporté en 2018, une place sur le podium en 2019 et une auto renouvelée pour 2020, le constructeur arrivera gonflé à bloc pour faire face aux Aston Martin, Ferrari et autres marques présentes en GTE.

Ci dessous les voitures officielles de l’édition 2019

Changement de situation pour les pilotes

Timo Bernhard et Jörg Bergmeister ne seront pas dans les baquets des 911 l’an prochain. En effet, ils viennent d’être « nommés » ambassadeurs Porsche en charge de la promotion des sportives de la marque.
Enfin, on note l’arrivée des français Mathieu Jaminet (vainqueur de la Porsche Carrera Cup France 2016, de l’ADAC GT Masters 2018, 4eme du WeatherTech SportsCar Championship ou IMSA 2019) qui devient Pilote usine et Julien Andlauer qui est désormais Jeune professionnel Porsche.

Affaire à suivre durant le prochain semestre.

Via Porsche, FranceRacing, EnduranceInfo.

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Suivez-nous…

Catégories

Archives

Amazon business

Audible