Warning: Use of undefined constant desc - assumed 'desc' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/passi997/public_html/www.passionporsche.fr/wp-content/plugins/adsense-explosion/adsensexplosionopt.php on line 421

Warning: Use of undefined constant json - assumed 'json' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/passi997/public_html/www.passionporsche.fr/wp-content/plugins/adsense-explosion/adsensexplosionopt.php on line 422
Vous êtes ici : PassionPorsche >

sport auto

WEC – Une seconde Rebellion avec Romain Dumas pour Spa et Le Mans

Voilà qui viendra garnir une catégorie reine du championnat du monde d’endurance quelque peu déplumée ces derniers temps. A l’occasion des deux dernières manches de cette saison, Rebellion alignera une seconde R13 à moteur Gibson sur la grille de départ. Apparue pour la dernière fois à Silverstone en septembre dernier, la #3 se joindra en effet à la #1 aux 6 Heures de Spa (2 mai) et aux 24 Heures du Mans (15-16 juin).

Ce renfort annoncé s’accompagne d’un autre retour, celui de Romain Dumas qui n’a plus piloté une LMP1 au Mans depuis 2016 et sa victoire au volant d’une Porsche 919 Hybrid.

Vu sur la plus haute marche du podium au classement général à deux reprises en Sarthe, l’alésien épaulera un autre français, Nathanaël Berthon, et le suisse Louis Déletraz. Si le premier a déjà eu l’occasion de porter les couleurs de l’équipe helvétique, le second avait été justement aperçu au volant de l’un de ses prototypes lors d’un Rookie Test.

Pour rappel, Rebellion est aux dernières nouvelles le partenaire désigné par Peugeot pour son retour sur la scène mondiale de l’endurance à l’horizon 2022. Ce qui n’a sûrement pas échappé au trois pilotes sélectionnés pour clore cet exercice 2019-2020.

Le trio de la #1, victorieux au général aux 4 Heures de Shanghai, reste lui composé de Gustavo Menezes, Bruno Senna et Norman…

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Manthey-Modified GT2 RS Sets Hockenheim Lap Record

Watching the footage of the Manthey GT2 RS MR through the Hockenheim GP track makes you realize just how far cars have come in the last twenty years. Whereas its forebear, the 996 GT2, was a snappy car which didn’t suffer the sort of abuse some throw at their cars gently, this latest offering is much more a pussycat. A really fast one. Despite its outrageous power output, the Manthey GT2 RS handles itself with composure, grace, and reassurance. No wonder it’s constantly rewriting records.

While it is a modified car, it’s been altered in a way few road-going cars are. Rather than fettle with the powerplant to drag another hundred horsepower, Manthey focused on the qualities that allow for repeatable, hard, consistent lapping. A sharpened front end courtesy of canards, a bigger rear wing for more stability at speed, lighter wheels for better composure over bumps, and tailored coilovers to handle the undulations of the real world are all part of the package.

In fact, the powerplant wasn’t altered to produce more overall power, but the addition of a secondary water tank for the intercooler sprayer system was added to ensure the driver is given the full 700 horsepower until the gas tank empties.

Even without a bigger power output number, it fires forward with savage acceleration that the Michelin Pilot Sport Cup 2 R tires help ensure. Propulsion out of corners is so wild you have to wonder how components aren’t constantly snapping, and the power is relentless. Still, watching the onboard, the MR’s other qualities seem to stand out more somehow.

Few road cars can brake quite like the MR with Christian Gebhardt behind the wheel. At the end of the straight, he stands on the brakes and sheds 120 miles per hour in just a few seconds (1:02). Thanks big aero for some of that grip.  A different underbody floor, and aero curtains in the front wheel arches, gurney flap on the engine lid, different wing endplates, a larger wing at a steeper angle, taller wing supports, and a bigger diffuser all help it look so at-ease when carrying these wild speeds. Most will balk at the $103,000 price, but the level of support and stability this car has is beyond the realm of most street cars.

The way it absorbs bumps differentiates it from just about any other road-going car out there. The body control and support is on another level.

Perhaps the greatest demonstration of its assets in one area is through the fast Mobil 1 corner (2:10) and then into the technical stadium section. It’s equally impressive in fast and slow sections, and the way which it allows Gebhardt to nibble every curb without setbacks is just incredible. Unfazed in any type of corner or situation, the GT2 RS MR rounds the Hockenheim GP circuit in just 01:43.47.

It might be the best all-rounded streetable track car on sale today. Though the cost of upgrades alone could buy a house in some places, watching this footage will make you think renting isn’t so bad.

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Porsche : un projet d’hypercar à moteur F1 ?

Porsche va-t-il faire son retour sur le segment des hypercars ? Certainement. Reste à savoir de quelle manière. Alors que l’on attend avec impatience l’arrivée effective des Mercedes-AMG One et Aston Martin Valkyrie, Porsche serait en train d’étudier sa future hypercar. A priori, la future hypercar de la marque allemande devait être mue par une […]

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Une nouvelle livrée hommage pour les Porsche 911 RSR en finale de l’IMSA

Après avoir porté haut les couleurs de “Pink Pig”, jusqu’à la victoire en GTE Pro aux 24 Heures du Mans 2018, redonné vie au Brumos Racing via les bandes rouges et bleues caractéristiques de l’écurie américaine ou encore ressuscité la déco Mobil 1 des 911 GT1 de la fin des années 1990, la Porsche 911 RSR ajoute une nouvelle parure historique à sa panoplie.

 
Porsche 911 RSR Mobil 1

Photo : DR

Célébrant à sa manière les 50 ans de l’IMSA, le coupé de Weissach arborera cette fois une livrée Coca-Cola lors de la finale 2019 du WeatherTech Sportscar Championship. Des lettres blanches sur fond rouge qui évoquent celles dont étaient recouvertes les voitures du Bob Akin Motor Racing dans les années 1980.

Après l’impressionnante 935, notamment détentrice d’un podium aux 24 Heures de Daytona en 1982, la 962 ainsi bariolée aura particulièrement marqué les esprits avec une victoire au 12 Heures de Sebring en 1986. Le patron d’écurie-pilote Bob Akin était alors accompagné de Hans-Joachim Stuck et Jo Gartner.

See more pictures on Auto moto : magazine auto et moto
FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Rallye : le projet de Porsche 718 Cayman R-GT remisé

Au mois de janvier dernier, Porsche avait fait part de son intention de proposer un modèle de compétition-client pour le rallye. Les mois sont passés et le projet a été remisé. Lors de l’édition 2018 du rallye d’Allemagne, le Français Romain Dumas dont l’éclectisme est l’une de ses qualités avait été aligné au volant d’une […]

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Suivez-nous…

Catégories

Archives

Amazon business

Audible