Vous êtes ici : PassionPorsche >

Porsche Taycan Turbo S

Porsche Taycan Turbo S : Essai de la Porsche 100 % électrique

Plus de pistons, ni d’échappements ! La guerre entre les berlines routières hautes performances se fait désormais avec des piles et des écrans. Pour se mesurer à  la Tesla Model S, la nouvelle Porsche Taycan reprend la même architecture et le même gabarit (4,96 m de long pour 1,97 m de large). Mais l’allemande adopte un style de coupé 4 portes plus élancé pour affirmer son esprit sportif  quitte à renoncer à certains aspects pratiques.

4 portes, 4 places et 4 écrans dans la Porsche Taycan Turbo S

Dépourvue de hayon, la Porsche Taycan se contente d’un coffre de 366 litres à l’accès étroit. L’autre petit coffre situé sous le capot permet juste de loger les câbles de recharge ou un bagage cabine. À l’arrière, la Taycan n’accepte que deux adultes et leur impose de courber l’échine pour s’asseoir au ras du sol.  Une option 4+1 à 480 € permet d’ajouter une ceinture et une assise au centre mais l’imposant tunnel de servitude ne laisse guère d’espace aux jambes. La planche de bord, bardée d’écrans tactiles, impressionne à première vue et la qualité de fabrication reste rigoureuse même si quelques plastiques rigides sur les parties basses du mobilier laissent à désirer. Le tableau de bord numérique à la lisibilité parfaite offre une foule d’informations facilement accessibles via les commandes au volant. La Taycan intègre la lecture des panneaux de signalisation et le système Apple Car Play qui font défaut à la Tesla Model S. Autre avantage, le système de navigation autorise des points de parcours intermédiaires. En revanche, la qualité des graphismes, la fluidité de l’affichage et la réactivité des commandes ne sont pas aussi abouties que dans la Tesla Model S dont l’immense écran principal comparable à un iPad permet de surfer sur le web, faire des jeux vidéo et même regarder des séries sur Netflix.

 

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Porsche Taycan Turbo & Turbo S : appellation non contrôlée ?

A Auto Moto, nous ne partageons pas toujours l’avis d’Elon Musk, le fantasque (adjectif à remplacer pas celui de votre choix) patron de Tesla. Mais il faut reconnaître que l’appellation donnée aux deux premières versions de la Porsche Taycan titille également notre esprit taquin.

Le médiatique dirigeant de la marque américaine ironisait sur son compte Twitter, dès le 5 septembre, “Porsche, ce mot Turbo ne signifie pas ce que vous croyez.” Le fait est que cette référence à la suralimentation pour dénommer une voiture 100 % électrique peut prêter à sourire. Ou au contraire, à s’alarmer.

L’équipe marketing du constructeur germanique manquerait-elle à ce point d’imagination qu’elle n’a pas trouvé mieux, pour désigner une voiture aussi actuelle, que des termes empruntés au monde prétendument ancien des véhicules thermiques ? Ou pire, ne serait-ce pas simplement un acte manqué, l’un de ceux qui prouveraient que Porsche ne croit finalement pas tant que ça à son projet et à l’électro-mobilité en général ?

A la première question, l’autre marque au cheval cabré répond que Turbo et Turbo S permettent à ses clients historiques (et un rien conservateurs pour ce qui concerne au moins la bonne poignée de propriétaires de 911 que je côtoie régulièrement…) de situer instantanément ces deux versions au sommet de la gamme Taycan.

Et la seconde interrogation n’instille guère le suspens. Face aux sommes investies par la firme dans…

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Porsche Taycan : la Mission E de série est née

Voici enfin la Porsche Taycan. Après de nombreux teasers, la première Porsche électrique de l’histoire vient d’être dévoilée. Dans quelques jours au salon de Francfort, elle sera présentée à un public international mais surtout allemand dont les Porschistes. Ces derniers accepteront-ils la sportive électrique ? Le constructeur de Zuffenhausen semble avoir effectué un formidable travail […]

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Suivez-nous…

Catégories

Archives

Nos partenaires