Vous êtes ici : PassionPorsche >

Porsche 718

Porsche 718 Cayman GT4 et Spyder – TECHNO : l’évitement émotionnel

Un “flat-six” atmosphérique d’une cylindrée de 4.0 évoque forcément quelque chose aux plus porschistes d’entre nous. Oui, ces quelques caractéristiques affichées par la mécanique des 718 Cayman GT4 et Spyder rappellent furieusement celles d’un autre monument d’ingénierie : le fantastique moteur des 991 GT3 et GT3 RS. Mais ces deux six-cylindres n’ont pourtant pas davantage en commun.

Si celui des plus exclusives versions de la 911 puise ses origines au cœur de la compétition, l’autre, nouvellement venu au sein de la gamme 718, dérive du 3.0 biturbo de la récente 992. Bien qu’à la recherche d’une motorisation dépourvue de toute assistance respiratoire dans le but de favoriser les sensations de conduite, les ingénieurs de la firme de Zuffenhausen se sont en effet basés, de manière assez surprenante, sur un bloc doublement suralimenté.

Porsche s’est ensuite évertué à le débarrasser de ses turbines et de ses échangeurs. Ce qui n’est pas une mince affaire quand il s’agit de viser une puissance de l’ordre des 420 ch tout en satisfaisant des normes anti-pollution toujours plus draconiennes. C’est pourquoi ce nouveau 4.0 multiplie les raffinements.

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Porsche 718 Spyder Review

The new Porsche 718 Spyder is a special edition inspired by the Porsche 550 Spyder of the 1950s. It is the first time that the Spyder is based on track-focussed Cayman GT4. Is this what Porsche purist have been looking for? We went to Scotland to find out! The 718 Spyder is powered by a […]

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Essai Porsche 718 Spyder et GT4 420 ch : Prenez le manche !

ESSAI Porsche 718 Spyder et GT4 : Pour satisfaire les amoureux de son célèbre « flat six » atmosphérique en respectant les dernières normes antipollution, Porsche a conçu un tout nouveau six cylindres à plat de 4.0 l. Doté de deux filtres à particules et capable d’évoluer sur 3 cylindres à régime stabilisé, ce bloc à injection directe anime les versions les plus sportives des 718 Boxster et Cayman baptisés Spyder et GT4. Avec une puissance de 420 ch, le nouveau « boxer » revendique 35 ch de plus que celui de l’ancienne GT4. Cette nouvelle mouture s’avère cependant moins performante que la toute dernière Porsche 718 Cayman GTS. L’objectif des Porsche 718 Spyder et GT4 est donc avant tout de procurer des émotions avec une mécanique capable d’atteindre 8000 tr/mn sans s’essouffler. En attendant l’arrivée d’une boîte automatisée PDK, la transmission s’effectue manuellement via un petit levier au débattement court et à une pédale d’embrayage aussi consistante qu’éprouvante dans les embouteillages.

 

Les Porsche 718 Spyder et GT4 s’adressent aux puristes

Prendre le manche pour garder l’aiguille du compte-tours à plus de 5000 tr/mn contribue à l’immense plaisir distillé par cette Porsche de puriste. La sonorité est également plus plaisante que celle d’un 4 cylindres suralimenté. Les fans du « flat six atmo » regretteront toutefois que la musique reste cantonnée dans les graves à haut régime. La faute aux filtres à particules. Quand le moteur tourne sur 3 cylindres, son ronronnement et ses vibrations ne sont pas non plus très envoutants. Mais les Porsche 718 Spyder et GT4 ne sont pas des instruments à vent et leurs prestations dynamiques ont de quoi combler les plus exigeants. Rabaissés de 3 cm, le châssis à suspensions pilotées se montre très ferme aux allures légales, mais confère une précision chirurgicale et reste scotché au…

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Porsche 718 Cayman GT4 et Boxster Spyder (2019) : sensations exacerbées

Renouvelées l’an dernier, les Porsche 718 Cayman et Boxster Spyder se sont depuis déclinés en plusieurs variantes, de la simple version GTS à la T, présentée quant à elle lors du dernier salon de Genève au mois de mars. Des sportives certes sympathiques, mais qui n’avaient plus vraiment le même goût depuis le retrait du six-cylindres à plat au profit d’un quatre cylindres turbocompressé, au grand dam des puristes qui se rabattaient alors évidemment sur la 911. C’était sans compter sur les nouvelles version GT4, tout juste dévoilées au grand public, quelques mois après la révélation de la GT4 Clubsport, destinée quant à elle uniquement à la piste.

Faisant évidemment la part belle au plaisir, ces deux versions n’en oublient pas le style ni l’efficacité, alliant les deux grâce à un gros travail effectué sur l’aérodynamisme. A l’avant, de nouvelles écopes font leur arrivée, tandis qu’un inédit diffuseur a quant à lui été greffé à l’arrière, intégrant deux sorties d’échappement rondes de part et d’autre. Des petits changements en apparence qui conduisent à une augmentation de 50 % de l’appui sur les trains avant et arrière, tandis que l’aileron fixe du Cayman GT4 offre quant à lui 12 kg d’appui à 200 km/h. De son…

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Porsche 718 Cayman et Boxster : vers une électrification des modèles

Les deux modèles devraient progressivement être déclinés en version 100% électrique dans les prochaines années. Après la berline Taycan attendue fin 2019 et le prochain Macan en 2021, les Cayman…

718 Boxster GTS und 718 Cayman GTS

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Suivez-nous…

Catégories

Archives

Amazon

Amazon