Vous êtes ici : PassionPorsche >

macan

Salon de Francfort : retour du Porsche Macan Turbo avec 440 ch

Porsche Macan Turbo – Le « petit » SUV de la gamme revient aux affaires, avec une nouvelle évolution de sa variante Turbo, à l’occasion du restylage récemment opéré. Il tente de se faire une place sur le stand du constructeur de Zuffenhausen, au salon de Francfort, aux côtés des Taycan électriques.

Pour se faire pardonner la perte de cylindrée de son V6, passant de 3.6 l à 2.9 l, le Porsche Macan Turbo profite d’un sensible gain de puissance. Il passe de 400 à 440 ch, pour un couple toutefois similaire à l’ancienne génération, soit 550 Nm.

La chasse aux dixièmes de secondes

Grâce à la transmission automatique PDK à 7 rapports, le nouveau Macan Turbo expédie le 0 à 100 km/h en seulement 4,5 s, soit trois dixièmes de mieux comparé à l’opus précédent. Une performance qui s’établit même à 4,3 s grâce au Pack Sport Chrono. Côté vitesse maxi, celle-ci gagne 4 km/h pour culminer à 270 km/h. En vue d’immobiliser la bête, lancée à allure soutenue, les freins adoptent un revêtement en carbure de tungstène.

Chères options !

Il faut cependant recourir au tableau des options pour bénéficier de la suspension pilotée, du système Torque Vectoring Plus pour agir indépendamment sur le couple administré à chaque roue, ou encore des freins tout céramique.

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Porsche Macan Turbo 2020 : Il revient avec un nouveau moteur et plus de chevaux

Un an après l’apparition de la version restylée et après les version 2.0 L Turbo 252 ch, puis V6 3.0 L 340 c’est au tour de la version Turbo de faire son retour avec une nouvelle motorisation V6 2.9 L Turbo.
Bien évidemment, cette nouveauté sera présentée au salon de Francfort dans une quinzaine de jours.

Le même mais en un peu mieux…

Le SUV Porsche Macan Turbo revient donc en scène et se présente avec la carrosserie restylée ainsi que quelques détails de finition spécifiques.
Ainsi à l’avant, on découvre des prises d’air dont le dessin a été revu pour plus de sportivité et de modernité mais le dessin du capot et celui des phares restent similaires à ceux des autres modèles de la gamme.µ
Les bas de caisse ont été redessinés tout comme les pieds des rétroviseurs et le becquet de hayon qui se fait plus imposant mais qui est là pour parfaire l’aérodynamique de ce SUV à vocation sportive.
A l’arrière, le Macan Turbo profite d’un diffuseur modifié, d’un hayon légèrement revu puisqu’il intègre désormais la signature lumineuse de Porsche, à savoir le bandeau rouge qui relie les feux et intègre le nom Porsche en relief.

La carrosserie est intégralement peinte. Cette version est posée, en série, sur des jantes alu en 20 pouces de diamètre [ndla : celles des photos sont en 21 pouces et optionnelles]. D’origine, le Macan Turbo est chaussé en 265/45 R20 à l’avant et 295/40 R20 à l’arrière.
Enfin, le SUV Porsche dans sa version 2020 est équipé d’origine de l’échappement sport avec 4 sorties d’échappement rondes.
Ci dessous, le Macan Turbo avec des jantes en 19 (option gratuite), 20 et 21 pouces.

Petites évolutions à bord

A bord l’ambiance évolue peu mais le Porsche Macan Turbo a droit à quelques équipements de série supplémentaires.
Parmi eux, on découvre les sièges Sport électriques avec 18 sens de réglages aux places avant, un nouveau système de navigation mis à jour avec affichage sur un écran tactile HD en 10.9 pouces, un nouveau système hifi Bose avec amplificateur numérique ou de nouveaux surtapis. Etrangement sur une version « sport », le volant GT n’est pas de série et il faudra mettre la main au porte monnaie pour en bénéficier.
Exit le tissu au pavillon puisque celui-ci est désormais habillé d’un plus feutré et plus luxueux Alcantara.
Pour le reste, on retrouve le même type d’équipements que dans le passé, ils sont simplement mis à jour ou améliorés.

Avec un nouveau V6 et 10% de puissance supplémentaire

Avec cette nouvelle version du Macan Turbo, Porsche dit au revoir au V6 3.6 L de 400 ch de l’ancienne version. Le nouveau modèle restylé est désormais propulsé par un V6 suralimenté qui cube 2.894 cm3.
Ce bloc V6 de moins de 2.9 L est emprunté aux Audi RS4 et RS5 mais aussi au Porsche Cayenne S.
Ce moteur annonce une puissance de 440 ch entre 5.700 et 6.600 trs/min et un couple de 550 Nm entre 1.800 et 5.600 trs.Ce groupe propulseur est associé avec une boite de vitesse PDK à 7 rapports qui envoie la puissance vers les 4 roues motrices.
Moyennant supplément, il est possible de disposer d’un système de vectorisation du couple et/ou de la suspension pneumatique à hauteur variable et contrôle en continu de la firme de Zuffenhausen. Cette suspension offre plusieurs possibilités de réglages dont un mode Tout Terrain.
Les freins à disque ventilés (390 mm à l’avant, 365 mm à l’arrière) sont pincés par des étriers fixes à 6 et 2 pistons. Ils
bénéficient en série d’un revêtement en carbure de tungstène (Porsche Surface Coated Brake ou PSCB) qui offre une réponse plus rapide, une usure réduite mais aussi une diminution de 90 % des nocives poussières de freins qui sont un fléau, notamment en ville.
Un système de freinage avec disques en carbone-céramique est proposé en option.

De belles performances mais hélas un gros malus en France

Avec 40 ch en plus, les performances du Macan Turbo 2020 progressent avec une Vmax qui s’établit désormais à 270 km/h et un exercice du 0 à 100 km/h réalisé en 4.5 secondes ou 4.3 secondes avec le pack Sport Chrono.
Le 0 à 160 km/h est plié en 10.6 secondes et il faut au SUV allemand seulement 2.9 secondes pour passer de 80 à 120 km/h.
Avec un poids de 1.945 kg, le Macan Turbo revendique un rapport poids/puissance de 4.42 kg/ch.
La consommation mixte WLTP est fixée à 9.8 L/100 km et les émissions de CO2 sont de 224 g/km ce qui vaudra le malus écolo maximal sur le marché automobile français à ce nouveau Macan Turbo.

Pour ceux qui auraient à charger ou à transformer en déménageur leur SUV de luxe, le volume du coffre reste fixé à 500 dm3 et à 1.5 m3 avec la banquette arrière rabattue.

Présent dans Forza Horizon 4

Porsche ne propose pas de vidéo pour l’instant mais nous annonce via un petit clip d’une trentaine de secondes que le nouveau Macan Turbo 2020 sera présent dans le jeu de simulation de conduite Forza Horizon 4.

Le SUV sera officiellement présenté au public à l’IAA. Il est d’ores et déjà tarifé et proposé à la commande aux amateurs du genre.
La tarification française (hors options, frais de mise à la route et malus écolo) est fixée à 93.859€ TTC.

Via Porsche, Youtube.

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Des pneus Falken homologués pour le Porsche Macan

Falken vient de se faire homologuer des pneus été pour la génération actuelle du Porsche Macan pour être monté en première monte par le constructeur automobile de voitures sportives. Les pneus spécifiques pour les SUV – les Falken AZENIS FK510 –  sont disponibles dans les dimensions 235/60 R18 et 255/55 R18. Les pneus ont le …

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Porsche Cayenne S Coupé (2019) : infos et photos officielles

Porsche Cayenne S Coupé (2019) – Déjà disponible sous le capot du Porsche Cayenne « conventionnel », le moteur de la version S fait son apparition sous le capot de la nouvelle carrosserie Coupé.

Plus lourd, mais plus performant

Rien de très nouveau sous le soleil : charge au V6 3,6l de 440 ch et 550 Nm de couple de catapulter cette nouvelle silhouette, plus basse de 2 cm (1,68 m) mais plus longue d’un peu plus 1 cm (4,93 m), et plus lourde de 5 kg (2,025 T). Malgré sa prise de poids, le nouveau Porsche Cayenne S Coupé accélère plus fort, puisqu’il gagne deux dixième de seconde sur l’exercice du 0 à 100 km/h (5,0 s).

Prime à l’aéro

Une performance probablement à mettre au crédit d’une meilleure aérodynamique, en partie grâce à l’aileron arrière déployable à partir de 90 km/h, à la manière d’une Porsche Panamera . Seule vitesse maximum voit sa valeur chuter, par rapport au Cayenne « break » : 263 km/h contre 265 km/h.

Un équipement au top

A bord du Porsche Cayenne S Coupé, on prend les mêmes et on recommence, au niveau du style. Les équipements font apparaître un Pach Sport Chrono, la direction assistée Servotronic, le réglage électronique des suspensions, ainsi que le un toit vitré panoramique.

Prix Porsche Cayenne S Coupé

Affiché 101 817 €, le Porsche Cayenne S Coupé se montre 7353 € plus onéreux, comparé au Cayenne S. Comme d’habitude du côté de Zuffenhausen, il est déjà possible de passer commande de ce nouveau modèle, depuis sa révélation officielle. Les premiers clients seront livrés dans le courant du mois d’août.

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Dieselgate : Une forte amende pour Porsche

Débutée en septembre 2015, l’affaire du Dieselgate n’en finit pas toucher les dirigeants et les marques du groupe Volkswagen.
En 2018, l’enquête sur les fameux moteurs diesel truqués du groupe Volkswagen avait permis aux services de la justice allemande d’infliger à Audi une amende de 800 millions d’euros.
En 2019, la même procédure judiciaire va contraindre Porsche à mettre la main au porte monnaie puisque la firme de Zuffenhausen vient d’être contrainte par le parquet stuttgartois de payer une contravention d’un montant de 535 millions d’euros pour « manquement au devoir de surveillance pour des véhicules dont les niveaux d’émissions de NOx ne correspondaient aux normes en vigueur ».

535 millions d’euros pour un V6 3.0 L diesel

Porsche se voit donc condamné parce qu’il a commercialisé durant de très nombreux millésimes des véhicules propulsés par le fameux moteur diesel V6 3.0 L TDI né chez Audi.

Ci dessous le fameux V6 3.0 L Diesel

L’affaire est somme toute logique puisque ce moteur diesel 3.0 L est le plus incriminé, avec le L4 2.0 L TDI, dans ce scandale qui rappelons le coûte une fortune au groupe automobile allemand puisqu’on estime au moins à 30 milliards les provisions financières qui ont du être passées par Volkswagen depuis bientôt 4 ans.
Ainsi entre Porsche et Audi, ce sont près de 1.55 milliards d’euros d’amende qui ont été payées en Allemagne.

Les suites judiciaires du Dieselgate ne sont pas finies

Le paiement de cette condamnation met fin aux poursuites judiciaires engagées par le parquet mais pas à celles engagées par des particuliers, des entreprises, des collectivités locales et des class-actions ne sont pas interrompues.
Pour mémoire, une des class-actions qui est engagée dans une procédure contre le groupe industriel allemand compte plus de 372.000 plaignants…
Ces dernières risquent fort de coûter encore très cher à VAG dans les prochaines années tant en Europe qu’aux USA. Les dirigeants du groupe industriel de Basse Saxe doivent s’attendre à devoir encore « taper dans la caisse » pour dédommager les plaignants et régler les futures amendes.
Dans cette affaire du Dieselgate, on suivra aussi le cas Martin Winterkorn, le PDG du groupe Volkswagen au moment du scandale, qui est accusé d’avoir eu connaissance de l’affaire des logiciels tricheurs dès le début de l’année 2014 sans en avoir informé les régulateurs ou les consommateurs.
Avec quatre autres personnes du staff de direction de l’époque, il est par ailleurs mis en examen pour concurrence déloyale, détournement de fonds, évasion fiscale et faux témoignage. 

Affaire à suivre.

Via AP, Le Monde, Le Parisien

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Suivez-nous…

Catégories

Archives

Nos partenaires