Vous êtes ici : PassionPorsche >

Boxster

Is the 981 GTS Peak Modern Porsche?

Turbocharging did not gain the Boxster and Cayman any fans. The models kindly picked up 911 fans’ spare derision when the transaxle cars left production in the mid-1990s, and have carried the torch of poor public perception from their predecessors. Real enthusiasts should only be buying 911s after all, or so the line goes. Despite having something of an optics problem right from the outset the cars have always been built upon an excellent foundation, with enviable driving dynamics and a sonorous, if not always powerful, flat-six.

JayEmm likes to couple clickbait with calm reasoning, which gives him a leg up on most Youtubers. To be clear he is saying the 981 GTS is the only modern Porsche he would buy, not the only one you should buy, and that mostly comes down to Jay not being the biggest 911 fan. The man daily drove an Exige for quite some time, which makes me think he’s made an honest assessment of himself as someone who does not need a back seat.

He rather rightly points out the existence of the 718 Boxster and Cayman’s flat-four gave their six-cylinder immediate predecessors something of a boost on the secondhand market. Buyers who were in for the noise and the character of a Boxster were not easily wowed by the new car, despite it improving on paper in virtually every metric. The sound of the flat-four was too Subaru-like, and the whole package lacked the effortless smoothness of the old mill. The GT3-mimicking GT4 and Spyder seek to change that.

But does that make the 981 the pick of Porsche’s recent past? At present 981 Boxster and Cayman GTS models on classifieds sites are sitting in the high $50k range and even into the low $70k range with modest miles. That sort of pricetag knocks on the door of cars like the 997 Turbo or any number of 991.1 911s. Indeed, that sort of pricetag will by very nice 996 GT3 with some money left over.

That said, where do you stand on JayEmm’s assessment? Is the 981 Boxster GTS the modern Porsche to own?

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Porsche Boxster 1 occasion

1996 à 2004, à partir de 11 000 €

Né en 1996, puis restylé en 2002, ce Boxster première génération réussit l’exploit de sortir Porsche de la « monoculture » 911. Son moteur en position centrale arrière (et non pas en porte-à-faux…) lui confère un remarquable équilibre routier, qui n’a d’égale que son agrément de conduite. Le tout complété par un freinage aussi efficace qu’endurant. Véritable roadster, strict deux places, il jouit d’une qualité de fabrication typiquement Porsche, même si la qualité de certains plastiques est loin d’être exceptionnelle. La cote de cette première génération est devenue particulièrement raisonnable. Juste milieu entre le « petit » 2.5 litres de 204 ch et le plus onéreux 3.2 litres S de 250/280 ch, son « flat 6 » 2.7 litres de 220/228 ch associe tempérament (jusqu’à plus de 7 000 tr/mn), performances et musicalité. Reste à composer avec un équipement de base très chiche, sans antidérapage ESC, ni autobloquant, et des phares peu efficaces. A noter que la capote n’est que partiellement électrique, le déverrouillage s’effectuant à la main.

FIABILITE 4/5
Ce 2.7 litres se révèle plus fiable que le 2.5 litres qui a essuyé la plupart des pannes.

    • Moteur : des bobines défaillantes ; 2.5 : des casses moteur, avant 1998 (défaut de carter), distribution parfois fragile (galet tendeur), joint spi ; 3.2 S : fuites d’huile.
    • Transmission : des boîtes Tiptronic remplacées sous garantie.
    • Amortisseurs : coupelles grinçantes (roulements).
    • Trains roulants : usure prématurée des pneus AV, des roulements AR et des silentblocs de suspension AR.
    • Freins : plaquettes bruyantes.

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Purists Rejoice! Porsche Puts the Six-Cylinder Back Into the 718 GTS

What better way to enjoy a six-cylinder wail than with an open-top Boxster?

Stuffing a throaty six-cylinder in the back of a mid-tier Cayman or Boxster isn’t ever going to be met with much opposition. While many have grown accustomed to the shove and impressive mid-range of the latest 2.5-liter turbo motors, the screaming 4.0-liter atmospheric engines will always be welcome betwixt the haunches of a 718.

The linearity and rewarding revs of an atmospheric motor makes backroads drives even more enjoyable.

Of course, this motor has to help the latest 718 GTS fit in nicely within the Porsche pecking order, so it’s been softened slightly. It makes 394 horsepower and 309 lb-ft of torque; just shy out the 718 Cayman GT4 and Spyder’s output, but offers very similar performance.

It’s enough for a 0-60 time of 4.5 seconds and a top speed of 182 miles per hour (when fitted with the sports exhaust). The latest, screamiest version of the 718 GTS still retains all of the GTS goodies: the standard 20mm lower ride height than the standard 718, active drivetrain mounts, sport chrono, and Porsche Torque Vectoring (PTV) with mechanical limited slip rear differential all come stock. Sharpened turn-in and improved poise from the 235-section front , plus a little playfulness from the appropriately matched 265-section rear tires should keep the owners of these cars smiling on any stretch of road or circuit. .

Dark alcantara, accentuated by red (or white) stitching, lends a definite air of purpose to the GTS’ cabin.

It’s a wonderful choice for someone who wants that wonderful flat-six wail back in their lives, but aren’t interested in the pricier, more purposeful GT4 or Spyder. They musn’t be set on a PDK, either, as the new 718 GTS is manual-only. Again, this is an exercise in injecting a little more sense of occasion into the 718 lineup, and based on the figures Porsche have presented us—and their tendency to be exceptionally conservative with these figures—we likely have one of the most involving and visceral sports cars for the money on the market today.

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Porsche 718 Cayman & Boxster GTS 4.0 : Pour le plaisir du flatsix atmo

Depuis quelques temps, il se murmurait que Porsche travaillait au développer d’une nouvelle version des 718 Cayman et Boxster GTS propulsées par le H6 4.0 L en version atmosphérique.
Les rumeurs sont devenues une réalité ce jour avec la présentation officielle des nouvelles Porsche 718 Cayman et Boxster GTS 4.0 à moteur flatsix de 400 ch.
L’arrivée au catalogue de cette nouvelle version GTS 4.0 ne signifie pas la disparition de la version GTS à moteur Flatfour 2.5 L Turbo de 365 ch qui servira désormais d’entrée de gamme à la lignée GTS.

C’est donc avec plaisir que les porschistes vont retrouver le même moteur que sur les 718 Cayman GT4 et 718 Spyder mais dans une version légèrement moins puissante que les versions pré-citées.

Une allure très… GTS

L’apparence des nouvelles 718 Cayman et Boxster GTS 4.0 reprend les mêmes éléments que sur les GTS 2.5. On retrouve retrouve ainsi une dominante noires pour les prises d’air, les fonds des phares mais aussi des feux, l’encadrement des vitres ou les sorties d’échappement.
Au chapitre des différences, on notera que les deux sorties rondes de l’échappement ne sont plus centrales mais séparées.
Les jantes alu de 20 pouces (chaussées en 235/35 R20 à l’avant et 265/35 R20 à l’arrière) sont elles aussi peintes en noir satiné mais en option, d’autres modèles de roues en 20 pouces sont proposés aux acheteur.
Ces jantes alu à 10 branches (modèle « 718 Sport ») masquent à peine les étriers de freins peints en rouge.

Sous le capot arrière bat le coeur des 718 GTS 4.0

Les amateurs de la sportive stuttgartoise vont être heureux de voir sous le capot arrière, le flatsix de 3.995 cm3 présent sur les 718 Cayman GT4 et 718 Spyder.
Toutefois, pour établir une hiérarchie dans la sportivité de la gamme 718, Porsche a fait le choix de proposer une version du H6 atmo’ légèrement moins pêchue que sur la GT4.
En arrivant sur la GTS 4.0, le moteur voit sa puissance réduite de 20 ch et passer de 420 à 400 ch. Cette puissance est obtenue au régime moteur de 7.000 trs/min.
Le couple est fixé à 420 Nm, disponibles entre 5.000 et 6.500 trs. La zone rouge du compte tours et du moteur est fixée à 7.800 trs/min.
Ce flatsix est accolé à une classique BVM6.
Une ligne d’échappement sport à clapet est installée sur ce modèle afin de profiter au mieux des vocalises du 6 à plat atmosphérique.

Les deux modèles sont équipés en série de la suspension active aux réglages adaptés (Porsche Active Suspension Management ou PASM) à cette motorisation. Grâce à elle, la hauteur de caisse peut être rabaissée de 20 mm. Porsche a installé un différentiel arrière mécanique à glissement limité et, moyennant un supplément financier, on peut disposer en option des disques de freins en carbone céramique ou Porsche Ceramic Composite Brake (PCCB).
Le système Porsche Torque Vectoring (PTV) avec différentiel arrière à glissement limité mécanique est lui aussi de la partie sur les GTS 4.0.
Le Pack Sport Chrono de série offre un réglage encore plus incisif du châssis, du moteur et de la boîte de vitesses. En plus du chronomètre et des 4 modes de conduite sélectionnables sur le volant Sport , il comporte une suspension dynamique de la boîte de vitesse.
D’origine, les ralentissements sont assurés par des freins à étriers fixes monoblocs en aluminium à 6 pistons à l’avant et 4 à l’arrière. Ils pincent des disques ventilés et perforés de 350 mm de diamètre à l’avant et de 330 mm à l’arrière.
La direction assistée électromécanique à pas variable et asservie à la vitesse est de série sur ces 718 GTS 4.0.
Bien sur, le Porsche Stability Management (PSM) incluant l’ABS et les fonctions de freinage avancées et de sécurité est livré d’origine.

De belles performances

Les nouvelles Porsche 718 GTS 4.0 annoncent un poids à vide de 1.480 kg, un Cx de 0.31 pour le coupé et 0.32 pour la version découvrable.
Les deux modèles revendiquent un rapport poids/puissance de 3.7 kg/ch ce qui leur permet d’offrir de belles performances.

La Vmax est fixée à 293km/h. Il faut à peine 4.5 secondes pour passer le cap des 100 km/h, 9.2 secondes pour arriver à 160 km/h et 14.1 secondes pour parvenir à 200 km/h. L’exercice du 60 à 120 km/h en 5eme est expédié en 6.0 secondes.
Les nouveautés Porsche sont bien évidemment homologuées Euro6d-Temp/WLTP.
La consommation mixte est fixée à 8.1 L/100 km et les émissions de CO2 s’établissent à 246 g/km ce qui gratifiera cette Porsche 718 GTS 4.0 d’un gros malus écologique.

Luxe et sportivité à bord

En accédant à bord de ces nouvelles 718 GTS 4.0 , on redécouvre les sièges Sport Plus (de série), qui selon les envies des clients peuvent être habillés de cuir, d’Alcantara ou d’une sellerie bi-matière.
Le volant Sport multifonctions à trois branches, la console centrale sont eux aussi recouverts d’Alcantara. Ce matériaux est aussi présent sur le levier de vitesses, les contre-portes et le ciel de toit. Les appuie-tête arborent les inscriptions «GTS» brodées et ceci quelque soit le type de siège.
Avec la 718 GTS 4.0, on découvre le nouveau Pack intérieur GTS disponible en option qui renforce, selon Porsche, le caractère et la sportivité des deux modèles.
Le constructeur de Zuffenhausen met en avant le caractère des autos grâce à l’effet de la teinte contrastante Rouge Carmin ou Craie dans l’habitacle et la sportivité, grâce aux équipements additionnels en Alcantara qui sont associés avec l’intérieur en cuir noir intégrale et les baguettes décoratives en fibre de carbone.

Le système d’infotainment PCM (Porsche Communication Management) avec écran tactile en 7 pouces est aussi livré de série. En choisissant le pack Sport Chrono, on dispose de l’application Porsche Track Precision.
Celle-ci, en combinaison avec l’option de navigation incluant le Porsche Connect, permet d’enregistrer les temps au tour et les données de conduite notamment lors de sessions sur piste.

Les Porsche 718 Cayman et Boxster GTS 4.0 en vidéo de promo 

Les deux nouvelles Porsche 718 devraient faire leur première apparition publique lors du prochain salon de Genève et elles seront commercialisées dans la foulée aux tarifs français suivants :

  • Porsche 718 Cayman GTS 4.0 : à partir de 83.779€ (hors option et hors malus écolo)
  • Porsche 718 Boxster GTS 4.0 : à partir de 85.819€ (hors option et hors malus écolo)

Via Porsche, Youtube.

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Porsche 718 GTS 4.0 : De la voix en flat 6 pour les Boxster et Cayman !

Evolution majeur pour les “Porschistes” que nous sommes, les Boxster et Cayman 718 GTS (982) reviennent au flat 6 atmo avec cette nouvelle version 4.0… héritée des 718 Spyder et Cayman GT4. Le passage du 4 cylindres 2.5L turbo au 6 cylindres 4.0L atmo apporte un augmentation de la puissance de 35 ch pour un […]

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Suivez-nous…

Catégories

Archives

Amazon business

Audible