Vous êtes ici : PassionPorsche >

berline

Porsche : La famille Taycan s’agrandit avec l’arrivée de la 4S

Comme annoncé il y a quelques mois déjà, lors des événements et conférences qui ont précédé le lancement de la première Porsche électrique, la gamme de la nouvelle berline écologiquement « acceptable » se déploie.
Après la présentation des Taycan Turbo et Turbo S, le constructeur allemand dévoile ce lundi une nouvelle du modèle, la Taycan 4S qui vient se positionner plus bas en gamme.

Une version plus accessible

Si la nouvelle Taycan, dans ses versions Turbo et Turbo S, a séduit les essayeurs notamment pour son design, ses capacités routières et ses performances, elle a aussi fait l’unanimité « contre elle » pour sa tarification excessive qui fait paraître peu onéreuse une Tesla Model S P100D.
Ainsi, avant la présentation dans les prochains mois des Taycan S et même « Base », Porsche présente la Taycan 4S qui est désormais l’accès à la gamme de la berline électrique de luxe.

4S = moins de kW

Outre ses jantes alu de série différentes et ses logos spécifiques, la nouveauté se distingue des versions Turbo et Turbo S par ses motorisations et son autonomie.
La Posche Taycan 4S est proposée en deux versions avec deux batteries différentes.
Il existe désormais une Taycan 4S Performance qui revendique une puissance de 390 kW (530 ch) et une Taycan 4S Performance Plus qui annonce 420 kW (571 ch). Les deux versions sont dotées en série d’une batterie d’une capacité de 79.2 kWh.
Les performances sont de bon niveau avec un exercice du 0 à 100 km/h réalisé en 4.0 secondes (versus contre 3.2 secondes pour la Taycan Turbo et 2.8 secondes pour la version Turbo S).
La Vmax est fixée à 250 km/h.
Les consommations annoncées sont de 24.6 kWh/100 km pour la Performance et 25.6 kWh/100 km pour la Performance Plus. L’autonomie des deux modèles varient entre 407 km et 465 km.
Pour ceux qui trouveraient les performances, notamment en matière d’autonomie, un peu justes, sachez qu’il sera possible moyennant une « belle option » de profiter des batteries des Turbo et Turbo S, d’une capacité de 93.4 kWh.

La Taycan 4S est une Taycan comme les autres…

La nouvelle Taycan 4S s’équipe de jantes alu de 19 pouces inédites qui doivent participer à l’aérodynamisme de la berline, d’étriers frein peints en rouge et de phares à leds de série.
A bord, l’ambiance est très proche de celle de la version Turbo avec notamment le système d’infotainment avec écran de 10.9 pouces, le combiné d’instrumentation numérique et la présence d’une sellerie partiellement en cuir. Le reste de la dotation en équipement de confort et de sécurité est digne d’une voiture de luxe et proche de celle des Turbo et Turbo S.

Cette nouvelle Taycan 4S, est déjà présente au catalogue Porsche Allemagne et ne devrait pas tarder d’arriver en France.
Sa tarification débute au prix de 108.632€ (hors les nombreuses option) et le modèle arriver normalement en concession au début de l’année 2020.

Via Porsche.

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Porsche Taycan by Hennessey Performance : C’est pour bientôt

La berline électrique de Porsche est à peine arrivée sur le marché que déjà elle intéresse les tuners, les préparateurs (les bons et les mauvais) et les spécialistes de la firme de Zuffenhausen.
Il n’est pas européen, pas spécialiste des voitures électriques mais plutôt des V8 américains suralimentés mais c’est un préparateur-constructeur à la réputation mondiale qui est installé à Sealy au Texas, nous voulons parler d’Hennessey Performance.

Le préparateur américain va donc se pencher sur la cas de la nouvelle Taycan dans le courant de l’année 2020.
L’opération se déroulera en deux temps.
D’abord, Hennessey se penchera sur le « physique » de la berline allemande en proposant des modifications aéro-esthétiques comme des boucliers avant et arrière redessinés, peut être un nouveau diffuseur ou des bas de caisse redessinés. Hennessey devrait aussi proposer de nouvelles jantes alu, des pneus adaptés et des évolutions de l’habitacle ainsi que des modifications extérieures telles que des boucliers avant et arrière plus agressifs.
Ensuite et si cela est effectivement possible, l’officine texane se penchera sur le moteur et le pack de batterie de la Taycan afin d’ajouter un peu plus de puissance au modèle.

John Hennessey, fondateur et patron d’Hennessey Performance de dire sur le sujet :  » Nous avons senti que la nouvelle Porsche Taycan était la bonne base à partir de laquelle modifier notre premier véhicule électrique.
Nous prévoyons de faire quelque chose avec des véhicules électriques depuis un moment maintenant. Presque tous nos clients veulent toujours des moteurs thermiques puissants et bruts, mais certains ont commencé à ajouter un véhicule électrique à leur collection pour leur utilisation quotidienne et plus discrète. Nous ne voulons pas réinventer la roue sur le marché de l’électrification, nous voulons juste rendre les véhicules un peu plus rapide et un peu plus cool chaque jour ».

A suivre en 2020 lorsque les premières Taycan auront été livrées aux USA.

Via Hennessey Performance.

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Salon de Francfort : que vaut la Porsche Taycan face à la Tesla Model S ?

A peine plus d’une semaine que Porsche a dévoilé sa Taycan, et déjà, tout le monde souhaite lui trouver des rivales, et ce malgré une philosophie bien spécifique, pour l’heure unique sur le marché. Et forcément, quoi mieux que Tesla et sa Model S pour s’opposer au premier modèle zéro-émission de la marque de Stuttgart ? Pourtant, et malgré leur motorisation électrique en commun et leurs fiches techniques très proches, les deux concurrentes restent toutefois bien différentes, avec des ambitions distinctes. Une nouvelle arrivante qu’Elon Musk voit néanmoins d’un mauvais œil, ayant même annoncé la semaine dernière qu’il enverra l’une de ses berlines électriques sur le Nürburgring.

Porsche Taycan VS Tesla Model S : le match des fiches techniques 

Sur le papier, les deux rivales sont en effet très proches, que ce soit en termes de vitesse ou d’autonomie, avec un léger avantage pour la Model S, comme l’ont mis en valeur des fans de Tesla dans un montage circulant sur le net depuis quelques jours. Et pour cause, selon l’image, qui est évidemment loin d’être exhaustive, l’américaine semble plus rapide que sa rivale allemande à l’exercice du 0 à 100 km/h, avec respectivement 2,6 et 2,8 secondes.

Du côté de la motorisation électrique, Tesla revendique une autonomie de 590 km pour sa Model S Performance, et jusqu’à 610 km pour la Grande Autonomie, qui affiche des performances pures en revanche moins…

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Salon de Francfort : première mondiale pour la Porsche Taycan

Des années déjà que l’on entend parler d’une Porsche électrique, d’abord annoncée sous la forme du concept Mission E, qui avait fait ses débuts en 2015, au salon de Francfort. Après un long silence, la marque avait à nouveau fait parler de sa berline zéro-émission il y a quelques mois en dévoilant le nom de la version définitive, baptisée Taycan, en référence au cheval cabré présent sur le logo depuis 1952. Venant compléter la gamme de modèles faisant appel à l’électrification aux côtés de la Panamera et du Cayenne, adoptant justement une nouvelle motorisation hybride, la Taycan avait d’abord fait l’objet de nombreux teasers de la part de la marque, sans compter les multiples photos publiées sur le net depuis des mois. Mais ça y est, après une attente presque insoutenable pour la presse automobile et les passionnés, la berline électrique se dévoile enfin, sous sa forme définitive cette fois, à quelques jours seulement de l’ouverture de l’évènement allemand, qui accueillera le public dès le 14 septembre.

En termes de style, l’ensemble demeure sans grande surprise très proche du concept, reprenant sa face avant caractéristique, avec ses optiques imposantes complétées par de grandes…

 

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Porsche Taycan : Elle fait un tour rapide sur le Nürburgring

Il y a peu, Porsche annonçait avec fierté que sa berline électrique avait de l’endurance et savait rouler vite pendant longtemps. C’était lors d’une session qui se déroulait sur le circuit de Nardo durant laquelle la Taycan a parcouru quelques 3.425 km en 24 heures.
Ce jour, Porsche nous fait savoir que la Taycan vient d’établir un nouveau record dans la déjà fameuse catégorie des berlines électriques à 4 portes… Tout un programme !

Surtout un tour rapide

Le constructeur de Stuttgart fait savoir que sa grande berline Taycan a réalisé sur la Nordschleife un temps de 7 min 42 sec 34… c’est à dire un temps qui la situe très loin des voitures thermiques de puissance équivalente (~600 ch).

Avec un tel chrono, la nouvelle berline de Porsche se prend « une dose » ou se fait « déposer » par la nouvelle Renault Mégane R.S Trophy-R sur le même tracé.
En effet, avec seulement 300 ch, 400 Nm et deux roues avant motrices, la compacte sportive de la marque au losange colle plus de 2 secondes sur le temps au tour à la Porsche qui annonce deux moteurs, une puissance de 440 kW (600 ch), 900 Nm de couple et quatre roues motrices.
Ce « Lap time » place la nouvelle Porsche Taycan entre le temps de 7 min 42 sec réalisé par une Porsche 911 GT3 (997) en 2006 et celui d’une Chevrolet Corvette C6 Z06 de 2005 qui claquait alors un chrono de 7 min 42 sec 9.
Pour mémoire, le flatsix de la 911 délivrait 415 ch et le V8 de la Corvette 512 ch.

Bien sur, Porsche annonce un exercice du 0 à 100 km/h expédié en moins de 3.5 secondes et celui du 0 à 200 km/h plié en 10.0 secondes mais ces exercices se font en ligne droite et non sur un tracé vallonné et varié comme l’est le Nürburgring.

Heavy is not right

Avec ce temps presque quelconque, la Taycan démontre ici assez clairement qu’une voiture électrique actuelle avec ses lourdes et imposantes batteries n’a rien d’une voiture sportive et dynamique et ce, quelle que soit la marque.
Ce « record » dans la catégorie des berlines électriques à 4 portes a été établi par une voiture de pré-série, équipée d’un arceau de sécurité, d’un siège baquet et d’un harnais pour accueillir Lars Kern qui est un des pilotes de développement du constructeur allemand.

Après le tour chronométré, le pilote précisait :  » La Porsche Taycan s’est comportée de manière stable et sereine dans les sections rapides comme Kesselchen et elle accélérait de manière neutre et pas piégeuse dans les parties serrées comme Adenauer Forst ».
On constate donc que le pilote-essayeur ne parle aucunement de sportivité, de vivacité ou de dynamisme avec cette voiture électrique.
Pour ce qui est du plaisir au volant, nous n’en savons rien et seuls les essais qui auront lieu dans quelques mois nous en diront plus sur cette nouvelle Porsche du futur.

Les vidéos du record

 

A retrouver le 4 septembre prochain… ou avant si Porsche a encore des choses à nous dire ou nous montrer.

ndla : Après quelques recherches dans les tableaux des meilleurs tours sur le grand Nürburgring, on découvre qu’en 2017, une Panamera Turbo (550 ch), soeur de gabarit et de gamme de la Taycan, claquait un temps de seulement 7 min 38 sec c’est à dire 4 secondes de moins au tour que la nouveauté.

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Suivez-nous…

Catégories

Archives

Nos partenaires