Vous êtes ici : PassionPorsche > Sur route > Les modèles > 911 [depuis 1964] > 911 991 [2011 – ]
911 991 [2011 – ]

Présentation

En résumé...
Présentation officielle 09/2011
Lieu de présentation Salon automobile de Francfort (Allemagne)
Lieu de production Zuffenhausen (Allemagne)
Modèles disponibles
Les articles sur ce modèle Ici

Pour en savoir plus...

La 991 correspond à la 7ième génération de Porsche 911.

Versions Carrera

Identité 911

911-991-Carrera-identitePortée par une ingénierie exemplaire, toujours à l’avant-garde. Par plus de 30 000 victoires en course. Mais aussi par la place de Porsche dans l’histoire de l’automobile et leur fort engagement pour l’avenir des voitures de sport, comme pour l’environnement. Et, bien évidemment, par la plus légendaire de toutes leurs voitures de sport : la 911. Une icône qui n’a que plus de valeur lorsque Porsche la fait vivre, pour unir tradition et avenir. Sans cette symbiose, impossible de construire une Porsche. Et encore moins une 911.

Au XXIe siècle plus qu’avant, l'identité de Porsche, c’est elle : la 911. Un design incomparable, des technologies testées en course et des émotions en série, depuis 1963.

Est-ce suffisant pour créer l’avenir ? Cela vous suffirait-il, à vous qui la conduisez ? Ou ne vaut-il pas mieux parfois se défaire des traditions avant d’en devenir prisonnier ? À cette dernière question Porsche répond « oui », sans hésiter. Porsche a une façon bien à lui d’être à la hauteur, à la fois de ses traditions, de sa passion pour les sportives et du mythe 911.

Jugez plutôt : design résolument contemporain, intérieur ergonomique, confortable et sportif, moteurs puissants mais peu gourmands, grâce à des technologies visant l’efficience telles que la fonction Stop-Start automatique, la gestion thermique, la récupération d’énergie électrique pour l’électronique embarquée, l’allègement intelligent et une capote innovante sur les modèles Cabriolet. À ces équipements s’ajoute la transmission intégrale pilotée par le PTM (Porsche Traction Management).

L'identité Porsche est ainsi faite, mêlant traditions et innovations, performances et quotidien, forme et fonctionnalité.

Ce n’est pas une contradiction, mais une motivation pour perfectionner toujours plus le concept Intelligent Performance.

Les mots ne manqueraient pas pour décrire cette identité. Mais 3 chiffres suffisent.

La 911. L’identité Porsche en soi.

Source : Porsche

La technique

911-991-Carrera-techniqueCôté moteurs, une évidence : 6 cylindres à plat – de 3,4 litres et 350 ch (257 kW) sur les modèles 911 Carrera, ou de 3,8 litres et 400 ch (294 kW) sur les modèles 911 Carrera S. Tous les modèles sont dotés de l’injection directe d’essence (Direct Fuel Injection – DFI) et du VarioCam Plus, pour allier puissance en hausse et baisse de la consommation. La transmission est régie par une boîte mécanique dont le 7e rapport, long, fait baisser notablement la consommation. Ou par la boîte de vitesse Porsche Doppelkupplung (PDK) optionnelle, particulièrement efficiente, avec laquelle le passage des rapports se fait sans coupure de puissance.

Sur les modèles 911 Carrera à transmission intégrale, le PTM (Porsche Traction Management) assure une répartition idéale de la motricité, sur toutes les routes, et par tous les temps. Le comportement routier reste ainsi toujours très harmonieux dans les situations de conduite extrêmes. C’est un gage de sécurité supplémentaire pour vous, certes sur route mouillée ou enneigée, mais aussi lorsque votre conduite se fait plus sportive.

Passons côté châssis. De série sur la 911 Carrera S (versions Coupé et Cabriolet), les systèmes PTV (Porsche Torque Vectoring) et PTV Plus (Porsche Torque Vectoring Plus, en association avec la boîte de vitesse PDK) améliorent le comportement dynamique. Vous pourrez pousser le principe encore plus loin grâce à l’option PDCC (Porsche Dynamic Chassis Control).

La structure de la 911 associe l’aluminium et l’acier. L’utilisation judicieuse de l’aluminium contribue au bon comportement dynamique et permet, par exemple sur la 911 Carrera S, un excellent rapport poids/puissance de 3,5 kg/ch (4,8 kg/kW). Pour le plus grand bénéfice de la consommation et des caractéristiques dynamiques de la voiture.

Source : Porsche

Le Design extérieur

911-991-Carrera-design-exterieurDesign et technologie sont indissociables, sur la 911. En témoigne son profil, plus précisément son empattement long, pour une stabilité et une dynamique élevées en courbe. Avec ses porte-à-faux avant et arrière courts, la 911 a une allure compacte et agile.

Sa sportivité est également confirmée par sa silhouette basse et par sa voie avant large. Sur les modèles 911 Carrera à transmission intégrale, l’arrière gagne 44 mm en largeur. Ensemble, tous ces petits changements rendent les modèles 911 plus agiles.

Au final : une silhouette typique de la 911 et de son évolution.

L’élégance sportive et l’allure résolument dynamique de la 911 doivent beaucoup à l’architecture générale de la voiture (voie avant large, ligne de toit basse) et se traduisent par un coefficient de pénétration dans l’air de 0,29 sur la 911 Carrera.

La forme ovale des phares Bi-Xénon de série veille de son côté à préserver une note classique, qui laisse toutefois entrevoir le haut niveau de technicité mis en œuvre. Vous pourrez associer à ces blocs optiques l’option PDLS+ (Porsche Dynamic Light System Plus) avec phares directionnels et portée d’éclairage asservie à la vitesse. Intégrés au bouclier avant dans des blocs allongés qui contrastent avec la forme des phares, clignotants, feux de jour et feux de position bénéficient de diodes électroluminescentes (DEL). Avec les deux entrées d’air, ils donnent à la 911 des traits distinctifs.

L’arrière impose sa touche finale au design général. L’impression de puissance supplémentaire tient notamment aux lignes franches, ainsi qu’aux blocs optiques, également à diodes, dont la forme étirée souligne l’assise de la poupe. Le bandeau de feux arrière des modèles à transmission intégrale donne à cette musculature une touche de relief supplémentaire.

Incontestablement Porsche, les sorties d’échappement sont en acier spécial. Les modèles S jouent sur deux sorties d’échappement doubles, de part et d’autre du bouclier arrière. L’aileron arrière, large, est télescopique. Il renforce encore l’appui aérodynamique, pour mieux stabiliser la voiture, en toutes circonstances.

Autre façon d’imposer davantage la sportivité de la 911 : les jantes de série affichent 19 pouces pour les modèles 911 Carrera et 20 pour les modèles 911 Carrera S. La grande surface de roulement des pneumatiques présente aussi des avantages pour le confort et les performances.

Le monogramme arrière assure lui aussi une fonction des plus importantes : affirmer l’identité de Porsche.

Source : Porsche

Le Design intérieur

911-991-Carrera-design-interieurCertes, Porsche construit des voitures pratiques au quotidien. Mais des voitures qui n’ont pourtant rien d’ordinaire dans la mesure où elles réunissent en un tout harmonieux deux notions a priori antinomiques : sportivité et confort.

Cela se confirme dans l’habitacle de la 911, où règnent en harmonie sport, fonctionnalité et équipement de haute qualité pour garantir une conduite à la fois dynamique et pratique.

À bord, les sensations sont immédiates : sensation d’espace tout d’abord puisque l’empattement long accorde plus de place à vos jambes ainsi qu’au haut du corps.

Sensations de sportivité et de confort aussi, grâce à une ergonomie bien pensée : matériaux, agencement logique et judicieux des commandes associé à une console centrale montante résolument moderne. La voiture de sport entre de plain-pied dans le futur et sa conception réfléchie répond à un principe simple : le plus court chemin est toujours le meilleur.

Si le combiné d’instrumentation est à première vue classique pour une 911, avec ses 5 instruments ronds, dont le compte-tours au centre, il n’en est pas moins moderne. En témoigne l’écran haute définition de 4,6 pouces, dédié par exemple l’affichage des informations du régulateur de vitesse adaptatif, du système audio ou de l’affichage des limitations de vitesse.

Concernant le son, outre celui du moteur, les 12 haut-parleurs d’une puissance totale de 821 W de l’option Burmester® High-End Surround Sound-System ont été spécifiquement adaptés aux modèles 911 Carrera, en vue d’une acoustique parfaite.

Design et technique, sport et confort ne font ainsi jamais bande à part. Porsche y tenait. Aucune contradiction de la part de Porsche, et surtout aucun compromis. Car les fortes personnalités savent justement unir les contraires.

Source : Porsche

Pack d'options 50 ans 911

911-991-Carrera-pack-options-50-ansLa Porsche 911 fête son 50e anniversaire. Il semblait indispensable à Porsche de célébrer avec ses client cet événement capital.

Le Pack d'options 50 ans 911 associe sportivité et confort, deux qualités qui font de la 911 une voiture de sport unique, depuis 50 ans.

Le Pack Sport Chrono comprend un chronomètre analogique et numérique, la suspension dynamique du moteur et la touche SPORT PLUS sur la console centrale. Associé à la boîte PDK, il comporte 2 fonctions supplémentaires : le Launch Control et la Cartographie course.

Le PCM (Porsche Communication Management) avec module de navigation est un système d’information et de communication centralisé. Son écran couleur tactile haute définition de 7 pouces permet de piloter les fonctions audio, ainsi que le téléphone et la navigation.

Le module téléphone permet de passer et de recevoir des appels sans utiliser le combiné, grâce au lecteur de carte SIM intégré au PCM ou encore à la connexion Bluetooth® d'un téléphone mobile.

Dispositif d'aide au stationnement très sophistiqué, l’assistance parking avant et arrière fait appel à des capteurs à ultrasons logés dans les pare-chocs. Un signal sonore associé à un graphique du véhicule, sur l'écran central prévient de la présence d'obstacles.

Dans l’option sièges chauffants, le chauffage s'applique aux assises, aux dossiers et aux bandes latérales des sièges avant.

Source : Porsche

Caractère

911-991-Carrera-caractereCarrera

Exigences professionnelles et obligations familiales, monde réel et réalité virtuelle. L’homme du XXIe siècle est habitué à jongler chaque jour avec les contradictions, à les concilier, et l’exercice exige de lui une forte personnalité, ancrée dans une solide identité. Cela n’est pas sans rappeler une certaine voiture de sport, qui sait allier les contraires depuis 1963 : au hasard, sport et quotidien.

La sportivité et la fonctionnalité au quotidien, par exemple, grâce à l’injection directe d’essence (DFI) et au VarioCam Plus de série, pour un mariage réussi entre combustion efficace, puissance et couple élevés ainsi que consommation réduite.

Autre lien, entre traditions et innovations : le 6 cylindres à plat de 3,4 litres, invariablement positionné à l’arrière. Parlons concrètement : 350 ch (257 kW) à 7 400 tr/min, couple maximal de 390 Nm à 5 600 tr/min. Encore plus concret : 4,8 s pour passer de 0 à 100 km/h, vitesse de pointe de 289 km/h.

Pour dévoiler ses atouts, la 911 Carrera dispose d’une boîte mécanique à 7 rapports, précise et directe. Comme sur la boîte Porsche Doppelkupplung (PDK) en option, les rapports 1 à 6 sont sportifs ; le 7e, au contraire, est un rapport long qui réduit la consommation. La touche SPORT se chargera de rendre le comportement du moteur encore plus incisif.

Côté forme… et fonction : si les sorties d’échappement simples marquent par leur design affirmé, leur sonorité est bien typée Porsche. Les jantes « Carrera » 19 pouces de série assurent stabilité et performances.

Important pour la sécurité et le sport, les technologies « sport automobile » s’invitent sur les modèles de série : étriers fixes noirs, de type monobloc en aluminium à 4 pistons, PSM (Porsche Stability Management) et phares Bi-Xénon.

Sport, sagesse, quotidien, design sont réunis dans une même carrosserie, celle de la 911 Carrera.

Source : Porsche

Carrera 4

911-991-Carrera-4-caractereBien connaître ses forces, c’est avant tout savoir d’où l’on vient et où l’on veut aller. Les forces de la 911 sont bien évidemment liées à l’identité même de Porsche.

La 911 Carrera 4 à transmission intégrale en fait une démonstration évidente. Aidée en cela par le PTM (Porsche Traction Management), conçu intelligemment pour transmettre directement aux roues la puissance de la voiture. Des capteurs surveillent, en effet, la vitesse de rotation des 4 roues, l’accélération longitudinale et transversale du véhicule, ainsi que son angle de braquage. La transmission intégrale active est donc en mesure de réagir aux situations de conduite les plus diverses en répartissant la motricité entre les trains avant et arrière, avec la plus grande maîtrise qui soit. Paramétré pour garantir un comportement routier harmonieux, le PTM illustre clairement notre idée de la motricité, tout particulièrement sur routes mouillées ou enneigées.

Bref : la 911 Carrera 4 est sûre d’elle. À cette qualité contribuent techniquement la carrosserie plus large de 44 mm (par rapport à la 911 Carrera) au niveau des ailes arrière et les pneumatiques arrière de 295 mm de largeur. L’esthétique en apporte une confirmation supplémentaire, sous la forme d’un bandeau de feux arrière avec feux de recul et feux de stationnement, mais aussi de jupes latérales spécifiques.

Mais la plus grande force de la 911 Carrera 4 réside bien entendu dans son moteur : un 6 cylindres à plat de 3,4 litres, développant 350 ch (257 kW) à 7 400 tr/min, offrant une accélération de 0 à 100 km/h en 4,9 s seulement, pour une vitesse de pointe de 285 km/h.

Pour transmettre aux roues toute la force de cette identité, Porsche fait appel à une boîte mécanique à 7 rapports ou, sur demande, à la boîte Porsche Doppelkupplung (PDK). Toutes deux bénéficient d’un étagement sportif, sur les six premiers rapports, auxquels vient s’ajouter un 7e rapport, plus long, pour gagner en efficience.

La 911 a déjà d’innombrables atouts. La 911 Carrera 4 vous en présente quelques-uns de plus : motricité, dynamisme, sécurité. Il ne vous reste plus qu’à en tirer le meilleur, en prenant les commandes.

Source : Porsche

Carrera Cabriolet

911-991-Carrera-cabriolet-caractereIl est bon, parfois, de savoir s’aérer l’esprit, d’aborder les choses autrement pour suivre sa propre voie. Surtout lorsque l’on s’est fixé des objectifs ambitieux. La meilleure solution est alors de s’ouvrir à des idées nouvelles.

C’est précisément la voie que suit la 911 Carrera Cabriolet : avec une capote innovante, des matériaux légers et un saute-vent intégré. Afin d’entretenir notre fascination pour les voitures de sport.

Lisse et parfaitement tendue, légère et résistante, la capote séduit sur le plan aussi bien esthétique que technique par exemple avec sa lunette arrière en verre. Ses trois éléments en magnésium permettent d’en alléger la structure. Le résultat, très séduisant, vous permet en outre de profiter pleinement de la sonorité de votre 911.

Le saute-vent fait partie de la dotation de série. Son rôle consiste à réduire les turbulences et donc le niveau des bruits dus à la pénétration dans l’air, lorsque la voiture est décapotée. Il est logé directement derrière les sièges arrière et sa mise en place se fait en 2 secondes (grâce à la commande électrique) et jusqu’à une vitesse de 120 km/h.

Les ingénieurs Porsche s’étaient fixé des objectifs tout aussi ambitieux, en termes de performances.

La 911 Carrera Cabriolet est propulsée par un flat 6 en porte-à-faux arrière de 3,4 litres, développant 350 ch (257 kW) à 7 400 tr/min, pour une vitesse de pointe de 286 km/h.

Résultat : un concept très étudié, doublé d’une personnalité solide, capable d’évoluer pour suivre des voies nouvelles. L’avenir est ouvert.

Source : Porsche

Carrera S

911-991-CarreraS-caractereLa 911 Carrera S en dit long sur les origines de Porsche : elle présente toutes les caractéristiques d’une voiture de sport issue du monde des courses automobiles.

Sa puissance est en conséquence son principal gène : moteur de 3,8 litres doté de l’injection directe d’essence (DFI) et du VarioCam Plus ; 400 ch (294 kW) à 7 400 tr/min. Couple maximal de 440 Nm à 5 600 tr/min. La version équipée de la boîte mécanique franchit le 0 à 100 km/h en seulement 4,5 s et monte jusqu’à 304 km/h.

Des valeurs impressionnantes, sur lesquelles la 911 Carrera S renchérit pourtant en termes d’efficience, de consommation et d’émissions de CO2. À l’origine de ces prouesses, la fonction Stop-Start automatique de série ou encore le mode Croisière associé à la boîte de vitesse PDK optionnelle, par exemple.

À l’oreille comme au premier coup d’oeil, ses origines ne vous tromperont pas : son rocailleux, doubles sorties d’échappement en acier spécial brossé, jantes « Carrera S » 20 pouces. Besoin d’autres preuves ?

Les sensations seront également au rendez- vous et vous ne serez pas déçu. PASM (Système Porsche Active Suspension Management) de série ou option châssis sport PASM surbaissé de 20 mm et aérodynamisme encore plus sportif ? Options Pack Sport Chrono et suspension dynamique du moteur ? Le PTV (Porsche Torque Vectoring) de série ou l’option PTV Plus (Porsche Torque Vectoring Plus) pour boîte PDK (optionnelle) vous fourniront aussi plus de motricité et de stabilité. Sur demande, le système PDCC (Porsche Dynamic Chassis Control) optionnel renforcera l’agilité, le confort et la sécurité de votre 911 Carrera S.

Côté sécurité : les freins de la 911 Carrera S bénéficient d’étriers fixes monobloc à 6 pistons à l’avant, au lieu de 4, pour un freinage encore plus court. Les phares Bi-Xénon sont d’origine et vous pourrez demander à leur adjoindre l’option PDLS (Porsche Dynamic Light System). À moins que vous ne préfériez l’option phares à diodes avec fonction PDLS+ (Porsche Dynamic Light System Plus).

Aucun doute possible. Efficience, performance, sportivité : la 911 Carrera S fait honneur à ses origines.

Source : Porsche

Carrera 4S

911-991-Carrera-4S-caractereRester bien campé sur ses positions. Un comble, pour une voiture de sport poussée par une irrésistible envie d’innover et d’aller de l’avant. L’idée, en fait, est de ne pas se laisser déstabiliser, c’est-à-dire de ne pas céder à la précipitation, pour mieux garder la maîtrise des choses. Vous pouvez faire confiance aux performances routières de la 911 Carrera 4S.

Et plus particulièrement à la transmission intégrale pilotée par le PTM (Porsche Traction Management), notamment en conditions extrêmes. Les ingénieurs Porsche repoussent sans cesse les limites des lois de la physique. Le PTM bénéficie de réglages harmonieux dont vous bénéficiez tout d’abord en conduite sportive ou lorsque les conditions météorologiques sont particulièrement difficiles.

La poupe reste collée à la route. Grâce à une carrosserie élargie de 44 mm, à une voie elle aussi plus large ainsi qu’à des pneumatiques de 305 mm. Un élan que suit le bandeau de feux arrière traversant. À l’avant, le modèle à transmission intégrale se singularise par le biais d’entrées d’air très dynamiques.

Pour, une fois encore, souligner l’assise du véhicule, tout en annonçant une vivacité exceptionnelle, comme l’attestent les chiffres. Le moteur de 3,8 litres développe 400 ch (294 kW) à 7 400 tr/min, pour franchir le cap des 100 km/h en 4,3 s seulement, avec la boîte de vitesse PDK. La vitesse de pointe s’établit à 297 km/h.

Pourtant, la consommation et les émissions CO2 de la 911 Carrera 4S restent les mêmes. En imaginant des technologies telles que la récupération d’énergie pour l’électronique embarquée et la fonction Stop-Start automatique (toutes deux de série) ou encore le mode Croisière associé à la boîte de vitesse PDK, les ingénieurs Porsche prouvent que l’intelligence, au service des performances, permet toujours de s’affranchir des paradoxes.

Quelques chiffres supplémentaires vous le confirmeront : les freins avant des modèles S sont dotés d’étriers fixes monobloc à 6 pistons au lieu de 4, tandis que les plaquettes de frein se voient redimensionnées de 10 % à la hausse. Les distances de freinage diminuent une nouvelle fois. Elle démontrent ainsi que la sécurité, chez Porsche, est un facteur de performances.

Source : Porsche

Carrera 4S Cabriolet

911-991-Carrera-4S-cabriolet-caracterePour être heureux, il faut avant tout avoir les pieds sur terre. Telle est, du moins, la vision des choses chez Porsche. Mais il faut aussi avoir l’esprit libre. Se sentir en confiance. C’est-à-dire avoir la certitude de pouvoir s’appuyer, par exemple, sur des technologies d’une extrême fiabilité.

Ces prérequis fondamentaux, la 911 Carrera 4S Cabriolet les réunit en associant au moteur de 3,8 litres un système d’injection directe d’essence (Direct Fuel Injection – DFI). Résultat : une puissance de 400 ch (294 kW) à 7 400 tr/min. Et 4,7 s pour atteindre les 100 km/h départ, avant la vitesse de pointe, à 296 km/h.

Mais c’est la transmission intégrale active du PTM (Porsche Traction Management) de dernière génération qui constitue le véritable joyau de cette mécanique d’exception. Les ingénieurs Porsche ont, en effet, créé les conditions d’un comportement routier particulièrement harmonieux, dans les situations extrêmes. Vous maîtrisez encore mieux votre voiture, pour un plaisir décuplé au volant.

Ouverte à toutes les éventualités : la capote en tissu de la 911 Carrera 4S Cabriolet, dotée d’éléments en magnésium, est à la fois légère, robuste et parfaitement tendue. 13 secondes seulement : c’est le temps qu’il lui faut pour s’ouvrir, jusqu’à 50 km/h. Cette même capote, fermée, confère à la voiture un profil aérodynamique optimisé qui lui permet d’atteindre un coefficient de pénétration dans l’air de seulement 0,31.

Le niveau des bruits dus au vent s’en trouve réduit à un minimum, au profit de la sonorité du moteur, plus Porsche que jamais.

Parler du bonheur est certes bien agréable. Mais le mieux est encore de le vivre. Au volant de la 911 Carrera 4S Cabriolet.

Source : Porsche

Versions Targa

Style icon

911-991-Targa-style-iconNombreux sont les souvenirs qui jalonnent nos vies. Certains tournent comme des films dans nos têtes. Ils nous procurent une multitude d’émotions en stéréo. Et des photos en technicolor. Des images de référence.

L’un d’entre eux se détache ; la 911 Targa en est la principale protagoniste. L’histoire débute en 1965, à Zuffenhausen. Comment pourrait-il en être autrement ? C’est là, en effet, que naît la première Targa. Son arceau de sécurité et son toit pliant amovible constituent les solutions intelligentes imaginées par Porsche pour se conformer aux normes de sécurité américaines. Dérivé de la 911 Coupé, le modèle Targa répond à la demande croissante d’un cabriolet 911 offrant le confort et la sécurité d’un modèle fermé.

Le style de la 911 Targa s’exprime avant tout par le biais de son arceau en aluminium, doté de trois fentes d’aération et portant l’inscription « targa », un design profondément ancré dans la mémoire des passionnés.

Sur la 911 Targa Série G, en 1975, l’arceau de couleur argent est remplacé par un arceau de couleur noire. Il faudra attendre la 911 Type 964 pour voir arriver la transmission intégrale.

Avec la quatrième génération de la 911, en 1995, la Targa se dote d’un tout nouveau toit en verre à commande électrique, avec baguettes latérales en aluminium. Affichant sa volonté d’évoluer, la 911 Targa fait preuve, dans son style, d’une assurance qui l’accompagnera au fil des générations. Elle offre les sensations de conduite de toute décapotable, y compris lorsque le toit est fermé, et un design couronné par des prix prestigieux.

Aujourd’hui, la 911 Targa renaît sous des traits on ne peut plus fascinants, et avec elle son emblème, l’arceau Targa, associé à un toit des plus novateurs. Elle procure plus que jamais des sensations de conduite extraordinaires, à ciel ouvert, doublées d’un confort inouï.

Source : Porsche

La Technique

911-991-Targa-techniqueLa nouvelle 911 Targa 4 est dotée d’un moteur 6 cylindres à plat de 3,4 litres et 350 ch (257 kW) qui la catapulte en seulement 5,2 secondes de 0 à 100 km/h. La nouvelle 911 Targa 4S, quant à elle, est propulsée par un flat 6 de 3,8 litres et 400 ch (294 kW). Avec la boîte de vitesse Porsche Doppelkupplung (PDK) proposée en option, elle réalise le sprint à 100 km/h départ arrêté en seulement 4,6 secondes.

De série sur les nouveaux modèles 911 Targa 4, le Porsche Traction Management (PTM) régule de manière précise et directe la répartition des forces motrices entre l’essieu avant et l’essieu arrière. Il garantit une tenue de route irréprochable, quels que soient les conditions météorologiques et l’état de la route. Le bandeau de feux arrière, de même que la largeur de la carrosserie et des pneus arrière (295 mm pour la nouvelle 911 Targa 4 et 305 mm pour la nouvelle 911 Targa 4S) signalent la présence de la transmission intégrale.

Si les nouveaux modèles 911 Targa 4 sont des oeuvres d’art, leur potentiel de puissance inouï nous rappelle très vite qu’il s’agit avant tout de voiture faites pour la route.

Source : Porsche

Le design extérieur

911-991-Targa-design-exterieurLigne de toit dynamique infléchie vers l’arrière, ailes au galbe très prononcé à l’avant comme à l’arrière, phares ronds : la 911 se reconnait à ses lignes franches et, au final, à sa silhouette unique entre toutes, même passé 50 ans.

La nouvelle 911 Targa incarne le lien direct établi par nos designers entre l’indéniable ambition stylistique de la Targa des origines et la sportivité qui caractérise la lignée 911 jusqu’à la septième génération. La silhouette, toujours plus basse, est portée par des lignes tendues. L’empattement s’allonge au profit, d’une grande sérénité sur la route. À cela s’ajoute, bien évidemment, le toit des nouveaux modèles 911 Targa dont le concept, certes révolutionnaire, s’intègre harmonieusement dans la fluidité du profil, pour un design empreint d’intemporalité mais résolument contemporain.

Penchons-nous sur les détails : la voie large associée à la ligne de toit effilée de la 911 contribue à dynamiser l’avant. Les phares Bi-Xénon de série intégrés dans des blocs optiques ronds apportent une note classique en contraste avec leur modernité technique.

De profil, c’est une évidence : les nouveaux modèles 911 Targa 4 s’inscrivent parfaitement dans la continuité de l’incomparable silhouette de la 911. L’entourage en aluminium de l’arceau, avec ses fentes d’aération latérales caractéristiques et l’inscription « targa », s’impose comme un signe distinctif supplémentaire.

À l’arrière, les lignes sont d’une extrême précision, pour un résultat esthétique d’une grande justesse et du plus bel effet. Tout repose sur un dessin très marqué et sur des feux arrière effilés, à diodes lumineuses, qui soulignent l’horizontalité de la poupe. Une impression encore renforcée par le bandeau de feux arrière.

Les sorties d’échappement en acier spécial réaffirment sans équivoque l’appartenance à la famille Porsche. Celles de la nouvelle 911 Targa 4S sont à double flux. Le large aileron arrière télescopique se déploie pour réduire la portance dans toutes les situations et améliorer davantage la stabilité.

La nouvelle 911 Targa 4 est dotée en série de jantes de 19 pouces et la nouvelle 911 Targa 4S de jantes de 20 pouces. Cette générosité dimensionnelle assoit une fois encore l’autorité sportive de la nouvelle 911 Targa 4. Les pneumatiques offrent une grande circonférence de roulement, pour un confort et des performances en hausse.

Source : Porsche

Le design intérieur

911-991-Targa-design-interieurLes nouveaux modèles 911 Targa 4 suivent la même logique, avec un intérieur d’inspiration sportive et des équipements haut de gamme agencés selon des règles classiques. Rien ne vient troubler la sérénité de l’ensemble. Rien n’est superflu. Tout est pensé pour le conducteur et la conduite. Tout incarne l’essence même du design propre à toute voitures de sport.

Dans la pratique : la console centrale montante révèle un haut niveau d’ergonomie et un agencement logique des commandes, qu’il s’agisse de régler individuellement la climatisation 2 zones ou de commander le toit ouvrant.

L’intemporalité des 5 instruments ronds avec compte-tours central met en relief la modernité du tableau de bord. L’écran couleur haute définition de 4,6 pouces permet par exemple d’afficher les paramètres du régulateur de vitesse adaptatif, de la transmission intégrale ou encore des informations utiles à la navigation.

Les matières d’une très grande qualité créent une ambiance très élégante. La couronne du volant, les poignées de fermeture des portes, les accoudoirs et certaines parties des sièges s’habillent de cuir. Outre les teintes de série Noir, Gris Platine, Beige Louxor et Bleu Yachting, vous disposez de nombreuses possibilités de personnalisation, entre combinaisons bicolores et teintes spéciales ou avec des matières telles que le carbone, l’aluminium et le bois.

Source : Porsche

Toit Construction

911-991-Targa-toit-constructionPour la nouvelle 911 Targa, les ingénieurs Porsche ont en effet créé un toit entièrement automatique tout à fait novateur dont la cinématique repose sur une solution technique à la fois très sophistiquée et extrêmement robuste. Il s’ouvre et se ferme automatiquement en 20 secondes, voiture à l’arrêt, et se range en toute élégance derrière la banquette arrière.

Les matériaux sont aussi révolutionnaires que le concept lui-même. Deux plaques en magnésium tendent parfaitement la capote en tissu. L’incomparable silhouette de la 911 se reconnaît instantanément, de profil. La lunette arrière chauffante est en verre feuilleté de conception allégée. Associée au revêtement insonorisant du ciel de pavillon, elle assure un confort acoustique impressionnant, une fois le toit fermé.

Des déflecteurs sont intégrés aux montants latéraux. Ils protègent des flux d’air et réduisent les bruits du vent lorsque le toit est ouvert. Pour un plus grand confort de conduite. L’arceau de sécurité de la Targa satisfait aux exigences les plus élevées en matière de sécurité mais aussi de rigidité de la carrosserie. Et plus encore en matière de design. Il rend hommage à la silhouette désormais classique de la toute première Targa, jusque dans certains détails emblématiques comme l’entourage en aluminium de l’arceau, la présence des fentes d’aération latérales et l’inscription « targa ».

Résultat : des sensations dignes d’un cabriolet sport associées à un plaisir incomparable au volant et au confort d’une 911 Coupé. Un genre de sculpture, certainement. Mais une sculpture vivante, qui nous séduit immanquablement.

Source : Porsche

Versions GTS

Idée 911 Carrera GTS

911-991-GTS-ideeGTS : ces trois lettres sont le symbole même de l’union entre hautes performances sur circuit et conduite sportive au quotidien. Elles tiennent leurs promesses, aussi bien en matière de puissance que de tenue de route et de design. Le reste est superflu.

Les valeurs qui comptent pour nous s’expriment aussi en chiffres : le moteur à plat de 3,8 l développe 430 ch (316 kW), et passe de 0 à 100 km/h en 4,4 s. Performant, agile et maniable, ce modèle est un hommage à l’impulsivité de la 911 Carrera S et au naturel d’une GT.

Toujours prête à vous offrir plus de chevaux, d’équipements et de performances, la 911 GTS est la sportive idéale pour ceux qui ne se satisfont que du meilleur.

La 911 Carrera GTS: pour les inconditionnels de sensations fortes.

Source : Porsche

Le design extérieur

911-991-GTS-design-exterieurLa nouvelle 911 Carrera GTS : l’identité 911 en soi. Porsche lui a donné tous les traits d’une vraie voiture de sport : une proue pleine de puissance, une large poupe et des touches de design raffinées. Une nouvelle robe Rouge Carmin, signe distinctif en option de ce modèle GTS, fait son entrée dans la palette de la gamme 911. Elle fera d’autant mieux ressortir les éléments extérieurs qui conservent leur teinte noire.

Bien que concentré sur l’essentiel – une jupe avant optimisée garantissant un aérodynamisme irréprochable, de grandes entrées d’air pour une arrivée d’air frais maximale – le design sportif du bouclier avant ne passe pas inaperçu.

Dans le droit fil des modèles GTS, les phares Bi-xénon de série sont dotés d’un fond noir et de la fonction Porsche Dynamic Light System (PDLS). La dotation de série inclut également les rétroviseurs extérieurs SportDesign.

Toutes les 911 Carrera GTS reçoivent de série des jantes « 911 Turbo S » 20 pouces avec écrou central, peintes en Noir (finition satinée brillante) – un hommage évident au sport automobile. Des jantes alliage « Carrera S » 20 pouces à 5 branches, également peintes en Noir (finition satinée brillante) sont proposées en option. Quel que soit le choix que vous ferez, vous êtes assuré d’une adhérence au sol irréprochable et de performances exceptionnelles sur circuit.

À l’arrière, Porsche a vu large : la carrosserie gagne 44 mm par rapport à la 911 Carrera S, au profit d’un dynamisme encore plus souverain. La 911 Carrera GTS est basse, large, effilée. Cela se voit et cela se ressent – dans chaque virage.

Le Noir flatte la silhouette en apportant des contrastes élégants, par exemple au niveau de la grille d’entrée d’air du moteur et, sur les modèles à propulsion, des baguettes de parement entre les feux arrière, auxquelles fait écho la sortie d’échappement double de série, également de couleur noire.

Les modèles à transmission intégrale 911 Carrera 4 GTS et 911 Carrera 4 GTS s’ornent en exclusivité d’un bandeau de feux arrière à DEL sur toute la largeur de la poupe, offrant une intensité lumineuse élevée et un design incomparable.

Source : Porsche

Le design intérieur

911-991-GTS-design-interieurSe concentrer sur l’essentiel, telle est la devise dans l’habitacle, où vous retrouverez toutes les informations qui vous sont nécessaires. Les matériaux intérieurs sont par ailleurs un hommage explicite au sport automobile, et les équipements de grande qualité rendent les longues distances plus agréables – sur route comme sur circuit. De quoi satisfaire les puristes, sans céder à aucun compromis.

Porsche aime les symboles, à l’image du monogramme « Carrera GTS » ornant la baguette de seuil de porte pour évoquer la sportivité du véhicule. L’ergonomie sportive, la disposition classique des instruments et la console centrale montante située à une distance minimale du volant font partie, quant à elles, des traditions de la marque. Dans ce même esprit de concentration, les sièges arrière des modèles Coupé peuvent être supprimés en option.

Le sport automobile s’invite dans l’habitacle à travers l’alcantara. Facile à entretenir et offrant une prise en main incomparable, ce matériau se retrouve principalement sur toutes les zones de préhension : la couronne du volant, mais aussi le levier de vitesse ou le sélecteur, les poignées de fermeture et les accoudoirs de porte ainsi que le couvercle du coffre de rangement de la console centrale. L’alcantara habille également le ciel de toit des modèles Coupé et la bande centrale des sièges sport Plus de série. L’inscription « GTS » est brodée sur les appuie-tête.

Le Pack intérieur GTS optionnel magnifie l’habitacle par des notes sportives contrastées en Rouge Carmin ou Argent Rhodium. À l’exemple des monogrammes « GTS » brodés en couleur contrastante sur les appuie-tête. Également en couleur contrastante : le fond du compte-tours, diverses coutures décoratives, la signature Porsche sur les tapis de sol et les liserés des ceintures de sécurité.

La finition Carbone s’ajoute à cette harmonie sportive. On la retrouve sur les baguettes de la planche de bord, les portes et la console centrale.

Le Pack intérieur GTS confère aux nouveaux modèles 911 Carrera GTS une identité optique et fonctionnelle encore plus marquée et encore plus fidèle à votre conception personnelle du sport. Et de votre propre GTS, bien sûr.

Source : Porsche

Version GT3

Idée

911-991-GT3-ideeQuoi de plus exaltant aujourd’hui, pour un sportif passionné, que de s’aventurer aux confins de l’extrême... Le seul « territoire » qui reste encore vraiment à explorer. Or justement, le goût de Porsche pour les hautes performances n’a pas de limite, et leurs expéditions démarrent précisément là où s’arrêtent celles des autres. La nouvelle 911 GT3 vous invite à franchir de nouvelles frontières, à la recherche du centième de seconde qui fera toute la différence.

Premier équipement indispensable: un moteur plus puissant, capable, sans sourciller, de s’aventurer en zone rouge. Le nouveau flat six de la nouvelle 911 GT3 monte jusqu’à 9000 tr/min. Résolument fait pour les hauts régimes, il développe une puissance de 475 ch (350 kW), à partir d’une cylindrée de 3,8 litres.

Des chiffres que le chrono confirme, avec 3,5 s pour le 0 à 100 km/h, départ arrêté, et une vitesse de pointe de 315 km/h. De quoi faire de la nouvelle 911 GT3 une sprinteuse encore plus redoutable que sa devancière. De 6 dixièmes de seconde, pour être précis. La moitié d’une éternité, à l’échelle du sport automobile.

Mais si atteindre des sommets est une chose, s’y maintenir exige bien d’autres talents. Il faut pouvoir mobiliser un solide potentiel, courbe après courbe.

S’appuyer sur les compétences clés de la marque. Et faire confiance à l’imagination des ingénieurs Porsche. Jugez plutôt: spécialement réglé pour le circuit, le châssis avec roues arrière directrices de série apporte une agilité sans pareille, sur route également.

La boîte Porsche Doppelkupplung (PDK), dont les 7 rapports courts répondent à un étagement spécifique, est prévue de série: une première, sur la gamme 911 GT3. La course des palettes au volant diminue elle aussi, ouvrant la voie à des changements de vitesses encore plus rapides, pour des accélérations encore plus franches.

Et une fois de plus, l’arrière de la nouvelle 911 GT3 s’élargit de 44 mm par rapport au modèle précédent, tandis que la voie arrière gagne 31 mm. La voiture progresse ainsi en dynamique transversale. L’empattement allongé de 100 mm améliore quant à lui la stabilité. Tout comme le PTV Plus (Porsche Torque Vectoring Plus) de série, également conçu pour corriger la stabilité, mais en courbe. À l’origine d’une agilité extraordinaire, les roues arrière directrices permettent pour leur part des dépassements encore plus spectaculaires, sur circuit.

Véritable instrument de précision, la nouvelle 911 GT3 présente aujourd’hui les atouts dont vous avez besoin pour repousser vos propres limites. Le cahier des charges des ingénieurs Porsche était sans ambiguïté: créer une voiture de sport apte à briller sur les circuits, mais aussi à vous faire vivre, sur la route, des sensations sportives inédites.

La nouvelle 911 GT3 s’inscrit totalement dans la tradition de Porsche, cet instinct d’innovation qu’incarne la 911 depuis 50 ans. Pour repousser chaque jour les limites du techniquement faisable.

Source : Porsche

Caractéristiques aérodynamiques et design

911-991-GT3-design-aerodynamismeLa conduite en conditions extrêmes répond à des règles strictes. Une silhouette sportive, par exemple, ne peut en aucun cas naître d’une seule volonté esthétique. Le moindre élément de style doit se justifier techniquement.

Le dessin du nouveau bouclier avant optimise ainsi la canalisation de l’air de refroidissement via le radiateur central, comme le montre la sortie d’air caractéristique, à la base du capot avant, associée à une lèvre de spoiler plus large, pour encore plus d’appui aérodynamique. Héritées en droite ligne de la compétition automobile, les entrées d’air sont désormais toutes protégées par des grilles de couleur Titane.

L’ancrage des rétroviseurs extérieurs SportDesign reprend le « V » des branches des jantes ainsi que de l’entrée d’air du bouclier avant.

Plus large, plus plat, plus franc: ces trois comparatifs éloquents suffisent à décrire l’arrière de la voiture. Les diodes électroluminescentes des blocs optiques soulignent la largeur de la poupe. La sortie double du système d’échappement sport est peinte en Noir.

L’aileron arrière fixe signe la silhouette incomparable de la 911 GT3. Pour ne pas alourdir la voiture, l’aileron, les supports d’aileron et le capot arrière sont en matériau polymère. Le collecteur à résonance est désormais réalisé d’un seul tenant.

Les ingénieurs ont soigné le guidage des flux d’air, tant pour l’appui aérodynamique que pour une meilleure respiration du moteur. Les caractéristiques aérodynamiques de la voiture sont en outre renforcées par le nouveau carénage du soubassement et par la fonction diffuseur arrière. Résultat: une stabilité renforcée et un coefficient de pénétration dans l’air de 0,33.

La nouvelle 911 GT3 peut donc se prévaloir d’une assise exceptionnelle, gage d’encore plus de sécurité en conduite extrême.

Source : Porsche

Versions Turbo

Identité 911

911-991-Turbo-identiteLes ingénieurs Porsche ont repensé 90 % des pièces de la 911 Turbo de la génération actuelle, donnant ainsi une nouvelle fois naissance à une référence : moteur plus puissant, ensemble des modèles désormais dotés de série de la boîte de vitesse Porsche Doppelkupplung (PDK) et de la gestion thermique, sans oublier un équipement de série toujours plus étoffé. Ils se sont surpassés, avec le système aérodynamique actif PAA (Porsche Active Aerodynamics), une première mondiale sous cette forme, sur un véhicule homologué pour la route. Ceci pour ne citer que quelques-uns des éléments grâce auxquels une voiture faite pour la piste trouve plus que jamais sa place dans le quotidien. Cela prouve s’il en était besoin que seuls progressent ceux qui vivent à l’aune de leurs rêves. C’est précisément la voie que suivent Les ingénieurs Porsche, depuis 50 ans. En concrétisant l’idée de la 911, ils nous ont offert une légende d’avance. La 911 Turbo s’inscrit dans cette tradition digne de Porsche.

Poussée par une irrésistible envie de performances. Emportée jusqu’aux limites du faisable. Mais pas à n’importe quel prix. La 911 Turbo se veut en effet responsable. Vis-à-vis du conducteur et de son passager avant, elle joue la carte de la sécurité. Pour l’environnement, elle mise plus que jamais sur l’efficience. Mais elle joue aussi de sa personnalité incomparable et en propose, une nouvelle fois, une expression tout aussi esthétique que fonctionnelle, pour mieux redéfinir la donne dans l’univers des voitures de sport.

La 911 Turbo fait référence, depuis 1974. La génération actuelle en est la déclinaison la plus affirmée.

Source : Porsche

Le design extérieur

911-991-Turbo-design-exterieurLes modèles 911 Turbo ne peuvent pas renier leurs origines. Les formes, les proportions et les lignes révèlent clairement l’appartenance à la famille Porsche. À commencer par les ailes proéminentes. Elles ont été élargies de 28 millimètres à l’arrière par rapport à celles de la génération précédente. La hauteur et les porte-à-faux ont été réduits, alors que l’empattement a augmenté de 100 mm, au profit d’une meilleure tenue de route et d’une ligne de toit plus tendue. Les modèles 911 Turbo expriment ainsi une puissance et une sportivité encore plus affirmées.

L’aileron arrière doté d’une lame escamotable, caractéristique de la 911 Turbo, constitue avec le spoiler adaptatif du bouclier avant le système Porsche Active Aerodynamics (PAA).

En version Cabriolet aussi, le design de la 911 Turbo redéfinit la donne. Trois plaques en magnésium confère à la capote en tissu légèreté et robustesse. Mais leur plus grand tour de force réside dans le fait que cette capote restitue à la perfection la silhouette de la 911.

Sur tous les modèles, les jantes de 20 pouces présentent un aspect bicolore. Leur finition de grande qualité est à la hauteur du forgeage mis en œuvre pour les réaliser.

À l’avant comme à l’arrière, les jantes de série des modèles 911 Turbo S gagnent un 1/2 pouce en largeur par rapport à celles des modèles 911 Turbo.

De série également, les modèles 911 Turbo S se dotent d’un bouclier avant comportant des déflecteurs latéraux supplémentaires (airblades). Ils se distinguent également par des rétroviseurs extérieurs SportDesign avec ancrage en V, dont la finesse montre bien que la sportivité n’est pas qu’une question de force. Utiliser moins de matériau peut en effet permettre d’affiner une ligne.

Les phares à DEL avec fonction PDLS+ (Porsche Dynamic Light System Plus) apportent une preuve supplémentaire des ambitions qui étaient celles de Porsche, lorsque ils ont imaginé les modèles 911 Turbo. Même s’ils consomment peu d’énergie, ils rehaussent de série la silhouette des modèles S. La 911 Turbo et la 911 Turbo Cabriolet peuvent également s’en équiper, en option.

Source : Porsche

Le design intérieur

911-991-Turbo-design-interieurLe principe 911 Turbo se poursuit dans l’habitacle, entièrement dédié au conducteur et conçu pour lui faciliter l’accès à l’information. La console centrale montante séduit par ses commandes intelligentes et par son haut niveau d’ergonomie.

Les 5 instruments jouent les références classiques, avec leur compte-tours au centre. L’écran couleur 4,6 pouces haute définition du combiné d’instruments donne accès à toutes les informations de l’ordinateur de bord et du système audio.

Les sièges sport électriques allient pour leur part sportivité et confort. Ils entrent dans la dotation de série des modèles 911 Turbo. Les sièges sport adaptatifs Plus 18 réglages, accentuent l’ambiance sportive. Ils sont de série sur les modèles 911 Turbo S. Le réglage électrique de la colonne de direction et le Pack mémoire sont de série sur tous les modèles.

Autre signe distinctif des modèles 911 Turbo S: l’intérieur spécifique en cuir bi-teinte Noir-Rouge Grenat, associé à des inserts intérieurs en carbone. De nombreuses options de personnalisation vous permettront d’apporter à l’ensemble votre signature individuelle. Grâce à une large palette de teintes intérieures et de matières, telles que le cuir, l’aluminium et le carbone ou encore différentes essences de bois.

Le design tire sa force non pas de l’air du temps ni de détails « tendance », bien au contraire. Il reste fidèle à ses principes, et c’est précisément ce qui lui permet d’évoluer.

Source : Porsche

La technique

911-991-Turbo-techniqueLes modèles 911 Turbo sont propulsés par un moteur biturbo de 3,8 litres avec turbines à géométrie variable. Implanté à l’arrière, il se révèle plus puissant que jamais. Sur tous les modèles, la puissance est transmise aux roues grâce à la boîte de vitesse Porsche Doppelkupplung (PDK) et à la transmission intégrale active pilotée par le Porsche Traction Management (PTM).

Prévues de série, les roues arrière directrices interviennent en fonction des situations de conduite pour améliorer l’agilité et la stabilité. Grâce au PDCC (Porsche Dynamic Chassis Control) de série, les modèles 911 Turbo S ne dévient pas de leur trajectoire. Ils bénéficient au contraire d’une bien meilleure assise sur la route, notamment en courbe.

Le système Porsche Active Aerodynamics, (PAA) contribue pour sa part aux performances, tout en jouant un rôle appréciable au quotidien. Un paradoxe que résolvent justement les possibilités de réglage du spoiler avant et de l’aileron arrière télescopique. Résultat: une garde au sol augmentée à l’avant, une plus grande stabilité en conduite, une consommation en baisse sur la route, mais des temps au tour impressionnants sur circuit.

Performances et efficience sont en hausse. Le contrat serait donc rempli? Oui, si la sécurité se montre à la hauteur. Les systèmes d’assistance tels que l’affichage des limitations de vitesse, la caméra de recul ou le régulateur de vitesse adaptatif avec fonction PAS (Porsche Active Safe) y contribuent.

Pour vous orienter facilement, dans le plus grand confort, vous pourrez également opter pour les phares à diodes, auxquels est associée la fonction Porsche Dynamic Light System Plus (PDLS+). Ils sont de série sur les modèles 911 Turbo S et proposés en option pour les 911 Turbo Coupé et Cabriolet.

La route de l’avenir est déjà jalonnée d’innovations techniques.

Source : Porsche

Idée

911-991-Turbo-ideeTurbo

Placé en porte-à-faux arrière, au plus près de la route, le moteur biturbo 3,8 litres de la 911 Turbo délivre 520 ch (383 kW) entre 6 000 et 6 500 tr/min et fournit un couple maximal de 660 Nm. La boîte de vitesse Porsche Doppelkupplung (PDK) de série et la transmission intégrale active pilotée par le Porsche Traction Management (PTM) transmettent cette puissance aux quatre roues. Résultat: une vitesse de pointe de 315 km/h et un sprint de 0 à 100 km/h en seulement 3,4 secondes. Le Pack Sport Chrono proposé en option pulvérise encore ces valeurs: il ne faut plus que 3,2 secondes pour accélérer de 0 à 100 km/h. Grâce au PAA (Porsche Active Aerodynamics) de série, appui aérodynamique à vitesse élevée et coefficient de pénétration dans l’air plus favorable aux économies de carburant, au quotidien, ne sont plus incompatibles.

De série, la 911 Turbo est chaussée de jantes 20 pouces en finition bicolore. Les roues arrière directrices, le PASM (Porsche Active Suspension Management) et le PTV Plus (Porsche Torque Vectoring Plus) avec différentiel arrière à glissement limité électronique de série garantissent une excellente dynamique de conduite et un très haut niveau de confort.

L’habitacle est agencé suivant une ligne clairement définie: la sportivité sur fond de confort. Par exemple avec l’intérieur tout cuir de série et les sièges sport entièrement électriques, incluant le réglage électrique de la colonne de direction.

Très apprécié pour sa commande intuitive, le Porsche Communication Management (PCM) avec module de navigation centralise toutes les informations. Le BOSE® Surround Sound-System de série complète idéalement la sonorité typiquement Porsche par une ambiance acoustique impressionnante.

Porsche a travaillé dur et repoussé les limites, millimètre après millimètre, avec pour résultat une référence incontestable: la 911 Turbo.

Source : Porsche

Turbo S

911-991-Turbo-S-ideeMême s’il ne lui faut que 3,1 secondes pour le 0 à 100 km/h, la 911 Turbo S est connue pour son sang-froid. Et si paradoxe il y a, il n’est qu’apparent. La 911 Turbo S impressionne, en effet, par l’aisance avec laquelle elle atteint des performances époustouflantes.

Son moteur 6 cylindres biturbo de 3,8 litres développe 560 ch (412 kW) – soit 40 ch (29 kW) de plus que la 911 Turbo – entre 6 500 et 6 750 tr/min. Son couple maximal s’élève à 750 Nm avec la fonction Overboost du Pack Sport Chrono de série incluant la suspension dynamique du moteur. La boîte de vitesse Porsche Doppelkupplung (PDK) à 7 rapports dialogue à la perfection avec la transmission intégrale permanente active pilotée par le PTM (Porsche Traction Management). Nous ne saurions enfin oublier d’évoquer sa vitesse maximale de 318 km/h. Ces performances sont d’autant plus impressionnantes qu’elles s’accompagnent d’une consommation plus qu’appréciable, de seulement 9,7 l aux 100 km en moyenne, selon le nouveau cycle de conduite européen (NEDC). Cet exploit est à mettre au crédit du système aérodynamique actif PAA (Porsche Active Aerodynamics) notamment, dont les effets combinés du spoiler avant et de l’aileron arrière améliorent les performances, tout en contribuant à réduire la consommation.

La 911 Turbo S est elle aussi dotée en série de roues arrière directrices qui conjuguent les qualités attendues d’une voiture de sport hautes performances, pour la conduite au quotidien: une grande agilité et une tenue de route irréprochable. Un nouveau paradoxe, résolu par Porsche.

Le PDCC (Porsche Dynamic Chassis Control), système de stabilisation des mouvements de roulis, est de série. Associé au PASM (Porsche Active Suspension Management), qui assure la régulation électronique des amortisseurs, et au PSM (Porsche Stability Management), il permet à la 911 Turbo S de figurer parmi les références incontournables, non seulement en termes de dynamisme, mais également concernant le châssis.

Les freins céramique PCCB (Porsche Ceramic Composite Brake) constituent un facteur de sérénité supplémentaire. Ils ont déjà fait leurs preuves, sur circuit, en conditions extrêmes et sont désormais prévus de série, sur la 911 Turbo S.

D’autres dispositifs, tels que le régulateur de vitesse et l’assistance parking avant et arrière offrent, de série, un très grand confort. Vous pouvez aussi opter pour les phares à diodes, auxquels est associée la fonction Porsche Dynamic Light System Plus (PDLS+).

À l’arrière également, la 911 Turbo S affirme ses envies de performances en arborant l’inscription « turbo S » et en optant pour des entourages de sorties d’échappement en chrome foncé. De profil, les rétroviseurs extérieurs SportDesign avec ancrage en V ainsi que les jantes « 911 Turbo S » 20 pouces à écrou central hérité de la compétition expriment le même message.

Dans l’habitacle, la dotation de série prévoit matières exclusives et finitions de grande qualité avec, par exemple, un intérieur tout cuir bi-teinte en Noir-Rouge Grenat et des inserts en carbone, des baguettes de seuil de porte portant l’inscription « turbo S », des sièges sport adaptatifs Plus 18 réglages, le réglage électrique de la colonne de direction avec Pack Mémoire conducteur ainsi que des dossiers de sièges en cuir avec double couture rabattue.

Les prestations haut de gamme sont toujours source de sérénité. Loin d’être paradoxales, elles sont une évidence sur la 911 Turbo S.

Source : Porsche

Turbo Cabriolet / Turbo S Cabriolet

911-991-Turbo-cabriolet-ideeOutre la capote et le saute-vent électrique qui vous laissent savourer intensément la conduite à ciel ouvert, le moteur biturbo de 3,8 litres de la 911 Turbo Cabriolet et de la 911 Turbo S Cabriolet règne en maître, avec une puissance et un couple identiques à ceux des versions Coupé.

La 911 Turbo Cabriolet déploie 520 ch (383 kW) et il ne lui faut que 3,5 s pour franchir le cap des 100 km/h. Sa vitesse de pointe s’établit à 315 km/h. Le moteur de la 911 Turbo S Cabriolet développe quant à lui 560 ch (412 kW). Sa vitesse de pointe se stabilise à 318 km/h et le sprint de 0 à 100 km/h ne lui prend que 3,2 s.

Sur les deux modèles, les éléments de transmission et les équipements de série correspondent – à l’exception des éléments spécifiques aux versions Cabriolet – à ceux des versions Coupé.

Malgré leur poids réduit, les modèles 911 Turbo Cabriolet affichent une rigidité exemplaire en flexion et en torsion. Il en va de même en termes de protection: les 2 arceaux de sécurité précontraints, qui se déclenchent automatiquement en cas de tonneau, les airbags grand volume pour le conducteur et le passager avant et le système POSIP (Porsche Side Impact Protection) en rehaussent le niveau, y compris lorsque la capote est repliée.

Les modèles 911 Turbo Cabriolet constituent la référence Porsche pour la conduite à ciel ouvert.

Source : Porsche

Suivez-nous…

Catégories

Archives

Amazon Business