Vous êtes ici : Passion Porsche > Sur route > Les modèles > 911 [depuis 1964] > 911 964 [1989 à 1994] > 911 Targa 3.6 – 250 ch [1990 à 1993]
911 Targa 3.6 – 250 ch [1990 à 1993]
Présentation

911-964-Carrera2-TargaIl s’agit ici de la version Carrera Targa 2 roues motrices. Il s’agit d’un véhicule neuf à 85% par rapport au modèle précédent et peut donc prétendre au rang de « nouvelle » 911. Elle dispose d’un nouveau châssis et de nouveaux trains roulants. Les ressorts hélicoïdaux concentriques remplacent les barres de torsion. L’électronique se fait plus présente avec la direction assistée et l’ABS qui font leur apparition.

L’intérieur

L’habitacle s’inspire grandement des versions précédentes. De nombreuses option sont disponibles : climatisation automatique, commandes électriques des sièges…La planche de bord comporte toujours 5 cadrans et plusieurs témoins lumineux se sont rajoutés. Le compte-tours est gradué jusqu’à 7600 tr/mn et le compteur de vitesse jusqu’à 7600 km/h. Une commande électrique permettant d’actionné le blocage de différentiel est située sur la console centrale, face au sélecteur de vitesse. L’habitacle est protégé du soleil et du froid par des vitres athermiques. Les réglage des sièges avants est entièrement électrique (position plus ou moins rapprochée, hauteur, inclinaison de l’assise et du dossier). Des sièges sports, des sièges chauffants et des sièges spéciaux avec support lombaire à réglage électrique sont disponibles en option. Une alarme montée en série et combinée avec le verrouillage central : signalée par des diodes clignotantes, elle entre en service automatiquement dès la fermeture des portières. Elle empêche également tout démarrage « non autorisé » du moteur.

A partir de 1989, les modèles équipés d’une boîte Tiptronic seront équipés d’un ordinateur de bord regroupant les informations suivantes : température extérieure, vitesse moyenne, autonomie restante, consommation moyenne, totalisateur partiel. Un bouton permet désormais également d’actionner manuellement l’aileron mobile, en complément de la commande de sortie automatique asservie à la vitesse.

A partir de 1990, les 964 sont équipés d’un temporisateur d’éclairage, de nouvelles commandes de déverrouillage des dossiers de sièges et d’une fermeture centralisée

En avril 1991, Les airbags passager et conducteur font leur apparition en avril.

Intérieur avec un volant disposant déjà d'un airbag

Intérieur avec un volant disposant déjà d’un airbag

A partir de 1992, la contenance du réservoir d’essence passe de 77 à 92 litres.

l’Extérieur

La caisse est semblable à celle de la 3,2L avec quelques retouches mineures pour optimisé l’aérodynamisme de la voiture. Les gros changement sont visibles au niveau des bas de caisse et des pare-chocs (peints de la même couleurs que la carrosserie et désormais intégrés, en Bexloy) qui ne disposent plus des soufflets typiques des caisses G. Les phares antibrouillard sont intégrés de série dans la jupe avant. Une pompe haute pression se charge de laver les phares. L’aileron rétractable fait son apparition et s’ouvre (à partir de 80 km/h) et se ferme automatiquement en fonction de la vitesse du véhicule. Elles possède un dessous de plancher lisse et spécialement profilé, qui oppose moins de résistance à l’air et améliore ainsi également l’adhérence à vitesse élevée. On retrouve le sigle « Carrera 2 » sur le capot moteur.

On peut conduire avec ou sans toit au choix. Le toi Targa se distingue par sa facilité d’utilisation. Il s’enlève en un clin d’oeil, se replie et se range dans le coffre. L’arceau et la lunette arrière demeurent toujours solidaires de la carrosserie. L’arceau est à la fois un élément de style typique de la 911 et un facteur de sécurité passive.

En 1991, le cabriolet et désormais disponible en version Turbo Look.

A partir de 1992, le design des jantes 16 pouces s’arrondit et des jantes 17 pouces sont proposées en option. Les rétroviseurs rectangulaires sont remplacés par des rétroviseurs arrondis de style « Cup ».

964 Carrera 2 Targa

964 Carrera 2 Targa

Moteur & boîte

Le nouveau flat 6 de 3,6 litres est catalysé et dispose d’un double allumage. Il développe 250 ch à 6100 tr/min avec un couple maximum de 310 Nm à 4800 tr/min. Ces chiffres permettent à cette 964 de réaliser un 0 à 100km/h en moins de 6 secondes et d’atteindre les 264 km/h.

Le moteur est prévu pour fonctionner avec du sans plomb 95. Afin d’éviter que le moteur ne soit endommagé par un carburant de qualité inférieure, il est protégé par une régulation de cliquetis sélective cylindre par cylindre, intégré à l’allumage. Dès que du cliquetis se manifeste dans un cylindre, le système retarde le point d’allumage, et l’avance à nouveau lorsque tout est redevenu normal.

La puissance est intégralement transmise aux roues arrières et la boîte reste une version mécanique à 5 rapport de type G50 de série. La boîte automatique Tiptronic 4 rapports à commande électronique/hydraulique avec changement manuel par levier de vitesse fait son apparition avec ce modèle et est disponible en option. En position automatique, le passage de rapport s’effectue selon le mode de conduite. Un petit coup d’accélérateur permet de passer un rapport inférieur et de différer le changement de rapport jusqu’à un régime plus élevé. En position manuelle, il suffit de basculer le levier de vitesse vers l’avant (+) pour passer au rapport supérieur ou vers l’arrière (-) pour rétrograder, le tout, sans qu’il soit nécessaire de débrayer. Le système Tiptronic interviendra pour empêcher les fausses manoeuvres. L’indication du rapport de boîte de vitesse est visible sur le tachymètre.

Boîte automatique 4 rapports Tiptronic

Boîte automatique 4 rapports Tiptronic

Levier de vitesse manuel Tiptronic

Levier de vitesse manuel Tiptronic

A partir de 1990, un nouveau volant moteur bi-masse vient réduire le bruit de fonctionnement

A partir de 1991, l’adjonction d’un système de refroidissement pour la courroie d’entraînement du second allumeur permet de résoudre certains problèmes de fiabilité sur ce dispositif de double allumage.

Châssis

A l’avant, des roues indépendantes suspendues sur jambe de force et bras triangulés.Sur l’essieu arrière, les roues sont guidées par des jambes de force compactes et des bras obliques.

La direction assistée permet un excellent contact avec la route. Son assistance est dégressive : plus la vitesse est faible, plus l’assistance augmente.

Les jantes sont désormais des 6 x 16 pouces avec pneus 205/55 ZR 16 à l’avant et 8 x 16 avec pneus 225/50 ZR 16 à l’arrière : elles sont protégées par des écrous de roues verrouillables. Le capot moteur est siglé « Carrera 2 ».

Il est également possible de disposer, en option, du châssis de la 911 Turbo.

Sources : Porsche, Flat6 magazine

Fiche technique

Généralités

Période de commercialisation 09/1989 à 1993
Tarif (à partir de)
Nombre d’exemplaires produits
Puissance fiscale (France)

Moteur

Nombre de cylindres 6 à plat
Cylindrée (cm3) 3557
Nombre de soupapes par cylindre 2
Position du moteur Arrière
Refroidissement du moteur air
Alimentation gestion électronique DME Bosch Motronic, double allumage, un injecteur et 2 bougies par cylindre
Suralimentation / type non
Puissance maxi (ch DIN à tr/min) 250 ch à 6100 tr/min
Couple maxi (Nm à tr/min) 310 Nm à 4800 tr/min
Taux de compression 11,3:1

Transmission

Transmission Transmission 2 roues motrices AR
Boîte de vitesses mécanique ou Tiptronic
Nombre de vitesses mécanique : 5
Tiptronic : 4

Châssis & Carrosserie

Type de carrosserie Targa 2 portes, tôle d’acier galvanisé à chaud double face
Châssis
Numéros de châssis / série

1989 (Carrera 2 et 4 Targa) : 96 LS 41 0001 – 96 LS 41 1298

1990 (Carrera 2 et 4 Targa) : 96 MS 43 0001 – 96 MS 43 1195

1991 (Carrera 2 et 4 Targa) : 96 NS 43 0001 – 96 NS 43 1195

1992 (Carrera 2 et 4 Targa) : 96 PS 43 0001 – 96 PS 43 0419

Suspension avant Roues indépendantes sur bras transversaux et jambes de force ressorts hélicoïdaux, barre stabilisatrice. Amortisseurs hydroliques à gaz à double effet.
Suspension arrière Roues indépendantes sur bras obliques et jambes de force ressorts hélicoïdaux, barre stabilisatrice. Amortisseurs hydroliques à gaz à double effet.
Freins avant Système de freinage hydraulique à double circuit, étriers fixes à 4 pistons en aluminium, disques ventilés, prises d’air de refroidissement, système antiblocage des roues (ABS), servofrein.
Freins arrière Système de freinage hydraulique à double circuit, étriers fixes à 4 pistons en aluminium, disques ventilés, prises d’air de refroidissement, système antiblocage des roues (ABS), servofrein, réducteur de pression pour le circuit arrière.
Jantes – Pneus avant 6,0 J X 16 – 205/55 ZR 16
Jantes – Pneus arrière 8,0 J X 16 – 225/50 ZR 16
Empattement (mm) 2272
Voie avant (mm) 1380
Voie arrière (mm) 1374
Garde au sol (mm) 120 (à pleine charge)
Coefficient de pénétration (Cx) 0,32

Dimensions & poid

Longueur (mm) 4250
Largeur (mm) 1652
Hauteur (mm) 1320 (à pleine charge)
Coffre (litres)
Poids à vide – DIN (kg) 1350 (boîte manuelle)
1380 (boîte Tiptronic)

Performances

Vitesse max. (km/h) 264 (boîte manuelle)
256 (boîte Tiptronic)
Accélération de 0 à 100 km/h (secondes) 5,7 (boîte manuelle)
6,6 (boîte Tiptronic)
Reprise de 80 à 120 km/h (secondes)
400 mètres DA

Consommation

Cycle urbain (l/100km) 17,1
Cycle extra-urbain (l/100km) 7,8
Cycle mixte (l/100km)
Réservoir / Réserve (litres) 77 litres – 92 litres à partir de 1992
Émissions CO2 (g/km)

Brochures & tarifs

Brochure

Brochure

Articles

Video: A history of the Porsche 911 Targa

screen-shot-2016-12-08-at-12-28-56  In 2017, the Porsche 911 Targa – the original open top Neunelfer – will reach its 50th birthday, a remarkable milestone for a model that was originally devised to meet safety regulations that were, ultimately, never implemented. To celebrate the upcoming anniversary, we’ve decided to look back over the Targa’s half...Lire la suite »

Photo of the Day- A 964 annnd a Targa? We say “Hell Yeah!”

I don’t care what the general Porsche 911 loving public thinks of 964’s or Targas and how they stack up on the hierarchy of desirability, that combination works for me every time....Lire la suite »

Evolution of the Porsche 911 Targa

There was always an open-top Porsche: Ferry’s first model was an open barchetta and if production realities soon dictated a closed design, it was only a couple of years before a convertible 356 appeared.This was a vital model, especially in the US, for which Porsche’s gung-ho distributor Max Hoffman persuaded...Lire la suite »

Total 911’s top six Porsche 911 Targas of all time

The Porsche 911 Targa, named in honour of Zuffenhausen’s victories in the Targa Florio road race, is nearly as old at the hardtop 911 itself. With Total 911 recently road tripping in the latest open-top 911 – and Stuttgart already testing its replacement – we’ve decided to select the most...Lire la suite »

Galerie Photo
Galerie Video [No videos found]

Suivez-nous…

Agenda

  • Aucun
AEC v1.0.4

Catégories

Archives