Vous êtes ici : Passion Porsche > Sur route > Les modèles > 356 [1948 à 1965] > 356 A [1956 à 1959]
356 A [1956 à 1959]
356 A 1600 S

356 A 1600 S

Les modèles 356 A millésimes 1956 (baptisés T1, les pré-A étant les T0) sont présentés à l’IAA de Francfort en septembre 1955 : 1300 (44 ch), 1300S (60 cv), 1600 (60 cv) et 1600 S (75 cv) sans oublié la 1500 GS Carrera qui reprend le groupe motopropulseur de la 550 Spyder légèrement dégonflé pour proposé 100 ch. Beaucoup de changements sont apportés sur cette 356 A :

  • pare-brise panoramique,
  • clignotants avant placés sur les grilles du klaxon,
  • un plancher recouvert de tapis bouclé et abaissé de 35 mm afin de facilité l’accès à bord et d’offrir un séjour plus agréable aux passagers,
  • un pare-soleil capitonné au-dessus du tableau de bord,
  • un levier de frein à main placé à gauche sous la clé de contact,
  • passage à 8 lames pour les barres de torsions à l’avant et allongement de 74 mm à l’arrière ce qui rend la suspension plus souple,

En mai 1957, la 1500 GS Carrera GT de 110 ch fait son apparition en version coupé et Speedster et beaucoup d’améliorations (génération T2) sont encore présentées lors de l’IAA cette année :

  • garde au sol réduite pour la 1600 suite au déplacement de l’échappement double au bas des cornes du pare-chocs,
  • clignotants, feux de stop et feux de position arrières sont dorénavant réunis dans un boîtier commun en forme de goutte d’eau,
  • la plaque d’immatriculation arrière est éclairée par le bas,
  • la lunette est une fois de plus agrandie sur le cabriolet et présente un galbe sphérique,
  • disponibilité d’un hard-top très facile à monté pour les deux version décapotables,
  • le combiné d’instruments (maintenant sans graduation pour la température d’huile) et le tachymètre (désormais à droite) ont échangé leur place,
  • le cabriolet possède dorénavant des déflecteurs pour une meilleure ventilation de l’habitacle,
  • la barrette de décoration sous la lunette arrière du  cabriolet a disparu

Les mauvaises vente de la 1300 conduisent à son abandon à la fin 1957.

356 A 1500 GS Carrera GT

356 A 1500 Carrera GT

Porsche souhaite offrir plus de conforts, ce qui va être réalisé avec la venue du convertible D (D correspondant à l’initiale du carrossier Drauz) en 1958. L’encadrement de fenêtre est  chromé et vissé comme pour le Speedster, mais d’environ 30 mm plus haut ce qui améliore, avec la capote également plus élevée et les fenêtres à manivelle, une meilleure étanchéité. Les déflecteurs ne sont plus présents sur ce modèle.

La Carrera passe à 1.6L et le client aura le choix entre la version luxe GS (105 ch) ou sportive GT (115 ch) avec ses 6 lamelles d’aération supplémentaires sur les 2 côtés de la grille d’aération principale permettant un meilleur refroidissement du moteur et ses 4 arbres à cames. En tant que voiture de course, la GT abandonne les cornes de pare-chocs, fait place à l’aluminium pour les portières et capots, à de petites courroies de cuir pour l’ouverture/fermeture des vitres et à un vilebrequin à paliers lisses. Les arceaux de sécurité ainsi que des sangles en cuir pour maintenir le capot avant équipent en standard la version GT Speedster.

Début 1959, les 1600 subissent une série de modifications :

  • abandon du vilebrequin à rouleaux trop complexe et coûteux à entretenir,
  • les carburateurs Solex sont remplacés par des Zenith,
  • les cylindres sont équipés de fûts en acier  et un radiateur d’huile plus grand est mis en place pour tempérer un peu le moteur,
  • ajout d’un amortisseur de direction pour une conduite plus souple,
  • remplacement du boîtier  de direction VW par un ZF,
  • apparition d’un nouvelle boîte de vitesse,
  • garniture  de toit en vinyle,
  • sièges plus sportifs

Les pare-chocs américains sont facilement reconnaissables à leurs tubes massifs courbés qui ont été mis en place pour respecter la législation outre-Atlantique.

Dans ce dossier, vous retrouverez les modèles suivants :

  • 356 1300 – en coupé, cabriolet et speedster
  • 356 1300 S – en coupé, cabriolet et speedster
  • 356 1600 – en coupé, cabriolet, speedster et convertible D
  • 356 1600 S – en coupé, cabriolet, speedster et convertible D
  • 356 1500 GS – en coupé, cabriolet et speedster
  • 356 1500 GS Carrera de Luxe – en coupé, cabriolet et speedster (version 100 ch – 1957-58)
  • 356 1500 GS Carrera GT – en coupé, cabriolet et speedster (version 110 ch – 1957-58)
  • 356 1500 GS Carrera de Luxe – en coupé, cabriolet et speedster (version 105 ch – 1959)
  • 356 1500 GS Carrera GT – en coupé, cabriolet et speedster (version 115 ch – 1959)

Suivez-nous…

Agenda

  • Aucun
AEC v1.0.4

Catégories

Archives