Vous êtes ici : PassionPorsche > 01 - Modèles > Modèles de série > Panamera [depuis 2010] > Panamera 971.1 [2017 - ] > Panamera Sport Turismo Turbo

Panamera Sport Turismo Turbo

Which Super Fast Euro Lux Family Hatch Brakes Better? — Porsche Panamera Vs. Ferrari GT4C Lusso

Gorgeous settings, two staggering cars, and a frightening challenge ahead.

Matt LeBlanc, sat snugly in the enveloping seats of his Ferrari GTC4Lusso, uses all 680 horsepower available to sprint down this picturesque runway with almost reckless abandon. At the end of the straight, a craggy stretch of rocks are all that separate him from the sea.

He’s not doing it for daredevil points alone; he’s challenging Chris Harris to try and hit the highest speed before hitting the brakes. It’s primarily a demonstration of straightline speed, though the danger at the end of the straight makes getting to 200 miles an hour before stomping on the brakes a real test of courage, and not simply power.

Since Joey—err, Matt—has some 140 horsepower over Harris and his Porsche Panamera Sport Turismo, Harris tries to use his know-how, superior skills, and guts to even the playing field.

Predictably, it’s Harris who is the braver of the two on the binders, but even when utilizing the Porsche’s launch control and overboost functions, he can’t quite match the Lusso at the end of the straight. Power is power.

Though the view from the side window doesn’t quite match the windshield, the spectacle is gorgeous.

The greenscreen comments in the comments section might hold some water—no pun intended. Note the motionless sea and the slightly strange onboard footage at around 1:29. Whether or not the footage is modified to favor the Ferrari, it’s still an impressive demonstration that these two plush can carry their drivers comfortably to nearly 200 miles an hour before stopping confidently in a short space.

Not bad for cars that can brave snowy weather and cruise casually to the golf course.

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Porsche Panamera Turbo Sport Turismo 2018 : la multiplication rapporte

Au moment d’écrire ces lignes, on ne compte pas moins de 24 variations de la Porsche 911 disponibles au Canada. Et cela, c’est avant de considérer les options, les couleurs et la personnalisation. À quoi sert d’avoir une telle palette de déclinaisons et de carrosseries de la 911? Il y …

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Essai : Porsche Panamera ST Turbo, quand la grâce et l’agilité touchent une Porsche de plus de 2 tonnes !

 

Nous avons essayé la nouvelle Porsche Panamera Sport Turismo dans sa version Turbo de 550 ch sur les petites routes de l’ouest parisien. Malgré une masse de plus de 2 tonnes, notre essayeur Lylian et moi-même avons, une fois de plus, été bluffés par les prestations de cette Panamera Turbo. De plus, dans une version Sport Turismo qui lui confère une ligne absolument sublime… !

 

« Lorsque Porsche a dévoilé la version « Sport Turismo » de sa Panamera l’année dernière, les bons de commande de la firme allemande ont été bien remplis… Il est vrai que cette déclinaison de la Panamera est extrêmement bien réussie. Cette ligne dénommée Sport Turismo n’est pas inconnue de la marque de Stuttgart. En effet, au mondial de l’auto de Paris en 2012, Porsche présentait un concept-car : la Panamera Sport Turismo Hybrid. L’auto de série reprend donc certains codes stylistiques du concept-car à commencer par son hayon à l’arrière.

En plus de sa ligne à couper le souffle, notre modèle d’essai se dotait du très méchant V8 essence 4.0 l biturbo de 550 ch. Vous imaginez bien que nos oreilles en ont bien profité… ! Nous vous ferons vivre tout cela très bientôt dans une vidéo exceptionnelle concernant le test très complet de cette Panamera ST Turbo. Pour être tenu au courant de la sortie de la vidéo, abonnez-vous à notre chaîne YouTube en cliquant ICI !

 

Le dynamisme de la Panamera Sport Turismo Turbo est-il aussi bluffant qu’il est revendiqué ? Le poids de l’auto n’est-il pas contraignant malgré une motorisation surpuissante ?

1 – Le style

Quelle ligne !

Rarement un break n’a été si désirable tellement sa ligne est sublime. Racée et sportive par son imposante largeur, cette version Sport Turismo est d’autant plus magnifique que la berline. Selon nous, sa ligne est plus réussie grâce à une silhouette plus sportive sur la partie arrière du véhicule. Les lignes se prolongent sur la longueur du break de chasse tandis qu’elles retombent sur la berline.

Néanmoins, tout cela n’est qu’une affaire de goût. Autrement, le modèle Sport Turismo et la berline sont identiques : ils conservent tous deux la même longueur (5,05 m) et le même empatement (3 m). 

2 – Habitabilité 

Avant de se diriger dans l’habitacle, faisons un petit détour dans le coffre… Il est vrai qu’il est plutôt étrange de parler du coffre dans un article d’essai d’une auto développant 550 ch et portant le badge Porsche… Et pourtant cette Panamera Sport Turismo illustre la praticité d’un vrai break ! En effet, cette Panamera ST adopte un hayon et gagne 20 litres de chargement par rapport à la berline, soit 520 litres, volume de coffre honorable. Sièges rabattus, le volume de coffre s’élève à 1 390 litres.

Avant de monter à l’avant, dirigeons nous vers les places arrière pour y découvrir l’apparition d’une 3ème assise centrale. Néanmoins, il s’agit plutôt ici d’une place d’appoint…

A l’avant, nous avons à faire à la même présentation que dans la berline. Nous retrouvons cette ambiance ultra-connectée avec un géant écran tactile de 12 pouces réunissant la majorité des fonctions de l’auto mais également deux écrans numériques placés derrière le volant faisant office de compteur de vitesse, ordinateur de bord, carte GPS… Cependant, nous retrouvons toujours le compte-tours central analogique avec une aiguille. Ceci nous montre que même si le magnifique et luxueux véhicule dans lequel nous venons de prendre place est moderne, il conserve des codes sportifs chers à la marque allemande.

 

3 – Mécanique

V8 de 550 CV, double turbo, cylindrée de 4.0 litres et une fiche technique inouïe avec un 0 à 100 km/h bouclé en seulement 3,6 secondes… Mais nous reviendrons sur les performances un peu plus tard. Notre modèle d’essai bénéficiait d’une ligne d’échappement sport lui conférant une sonorité digne d’un orchestre symphonique même à bas régime. En effet, à faible allure, la Panamera ST Turbo ronronne doucement avec un léger bruit d’une grande noblesse. L’auto invite d’ores et déjà au cruising.

En plus de cette ligne d’échappement, notre Panamera embarquait toute une série de technologies (optionnelles évidemment) de pointe comme le châssis sport à vecteur de couple (très utile lors de virages rapides) permettant à l’auto de virer à plat et de gérer la puissance transmise à chacune des roues.

Elle disposait également des fameuses roues arrière directrices. A vitesse urbaine ( < 50 km/h), les roues arrière tournent dans le sens opposé des roues avant pour faciliter les manoeuvres. Entre 50 et 80 km/h, l’ordinateur de la voiture s’adapte au type de conduite et lors de vitesses élevées, les roues arrière tournent dans le même sens que les roues avant afin de stabiliser au maximum le véhicule.

Mais encore, notre auto disposait du pack Sport Chrono et donc du mode Sport Plus, absolument incroyable…

Mais le plus important n’est pas là !

4 – Mode Normal (ou cruising)

En effet, prendre son volant est une invitation pour les voyages au long cours. Lorsque l’on s’assoit derrière le volant et que l’on met le contact à gauche, l’ambiance Porsche se retrouve. Et que dire quand on enclenche le mode drive de cette nouvelle boîte PDK étagée sur 8 rapports… Celle-ci possède un temps de réponse très court et la boîte est extrêmement bien associée au couple du moteur. Le couple maxi étant de 770 Nm.

En mode Normal, l’ambiance est feutrée et la sérénité est de mise. Nous sommes bercés dans un confort surprenant. Vous avez l’impression d’être à bord d’un Airbus A380 en classe affaires…

5 – Mode Sport (ou avion)

Lorsque l’on enclenche le mode Sport, le bruit des réacteurs de l’Airbus… enfin non… le son du V8 s’intensifie, le temps de réponse des commandes se raccourcit, le conducteur se prend au jeu de la redoutable efficacité de l’auto. Les virages s’enchaînent à une allure déconcertante pour un véhicule de plus de 5 mètres et de plus de 2 tonnes. Tout cela bien posé sur l’asphalte dans un confort impérial digne des meilleures limousines actuelles.

6 – Mode Sport Plus (ou fusée)

Et puis en mode Sport Plus, la voiture devient une super-sportive capable de rivaliser avec des autos plus légères de 500 kg sur circuit en virant à plat. Grâce à cette boîte PDK à double embrayage, la Panamera est capable d’atteindre les 100 km/h en seulement 3,6 secondes !! Ceci est réalisable grâce au Launch Control, aide au départ arrêté, qui vous décale les vertèbres ! Il n’est plus rare de retrouver ceci sur des berlines surpuissantes telle que la Panamera Turbo. Nous admettons qu’il s’agit plutôt d’un gadget sur ce genre d’engin mais le Launch Control témoigne réellement de l’extrême polyvalence de la Panamera : d’un côté le côté ultra-sportif et de l’autre, le cruising à allure modérée.

Et ce n’est pas fini ! A chaque pression sur la pédale de droite, le son du V8 arrache littéralement vos oreilles… Quel pied ! La vitesse de pointe culminant à 304 km/h… une vraie supercar ! La seule limite restant la capacité du conducteur à enfiler la panoplie du parfait pilote.

 

7 – Bilan

Mais n’oublions pas… C’est un break ! Mais pas n’importe lequel. Probablement le plus efficace du marché. Le plus désirable aussi ! Reste que cette auto qui associe bonheur de « cruiser », plaisir de conduite soutenue et praticité a un prix : près de 205 000 euros pour notre modèle d’essai. En tout cas, cette Porsche est extraordinaire et bluffante de facilité ! Le plaisir de conduire est réellement au rendez-vous ! Nous retrouvons l’ADN de la 911.

En conclusion : je suis preneur si Porsche est OK pour m’en offrir une ! Car avec celle-ci, je peux allier ma petite vie de famille quotidienne, et puis de temps à autre, enfiler ma combinaison de pilote et faire place au sport avec un grand « S » !       

Contrairement à nos confrères, nous trouvons que cette auto possède beaucoup de concurrentes mais aucune ne l’est directement. Confort et connectivité d’une Mercedes Classe S, sportivité et praticité d’une Audi RS6 et efficacité proche de sa petite soeur référente, la 911 Carrera 4S (991.2).

Si nous devions préconiser une seule évolution technique aux ingénieurs de Stuttgart : mettre de l’intelligence artificielle dans le véhicule. En effet, le seul effort que nous avons dû concéder au volant de cette désirable Porsche était de tourner la molette pour accéder au mode Sport ou Sport Plus… A quand une intelligence artificielle qui décrypte vos envies ; cruising ou circuit ? »

 

Merci à Porsche France et au centre Porsche Vélizy.

Lylian et Louis Arsonneau

Fiche technique (Panamera Sport Turismo Turbo équipée du pack Sport Chrono) :

– Moteur : V8 essence 3 996 cc

– Puissance : 550 ch (405 kW) à 6 000 tr/min

– Performances : 0 à 100 km/h : 3,6 s, vitesse maxi : 304 km/h

– Poids : 2 035 kg

– Conso (cycle mixte) : 9,5 l/100 km

 
 
FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Porsche essais hiver 2017-2018: Panamera Sport Turismo Turbo

  Essai Porsche Panamera Sport Turismo Turbo: la tentation était trop forte, essayer une Porsche Panamera Turbo ne peut pas se réaliser tous les jours, sauf avec les essais hivernaux de la marque dans les stations de Val d’Isère, Mégève et Méribel. Et c’est  dans cette dernière station, au coeur des 3 vallées, que nous …

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Suivez-nous…

Catégories

Archives

Nos partenaires