Boxster 718

IAA 2019 – Nouvelles Porsche 718 Spyder & 718 Cayman GT4

La mise en avant du Taycan sur le stand Porsche au salon automobile de Francfort 2019 n’a pas empêché Porsche d’y exposer ses deux modèles sportifs de la gamme 718 motorisés par un moteur 6 cylindres à plat de 420 ch : 718 Spyder & 718 Cayman GT4. Alors que les modèles 718 Boxster et …

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Porsche 718 Boxster And Cayman Fans Won’t Be Happy About This Change

The Porsche 718 Boxster and Cayman will never be the same again.

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Right in the Middle

Fifty years ago Porsche brought the mid-engine from the racetrack to series production with the 914. The latest incarnations of the engine in front of the rear axle include the Porsche 718 Cayman GT4 and the 718 Boxster Spyder.

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Nouvelle Porsche 718 Spyder : ne l’appelez plus Boxster, nos photos au Salon de Francfort

Le Porsche 718 Spyder se débarrasse de l’appellation Boxster et ressuscite ainsi le passé mythique des roadsters du constructeur. Découvrez toutes nos photos du 718 Spyder à l’occasion de l’édition 2019 du Salon de Francfort.

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Porsche 718 Cayman GT4 et Spyder – TECHNO : l’évitement émotionnel

Un “flat-six” atmosphérique d’une cylindrée de 4.0 évoque forcément quelque chose aux plus porschistes d’entre nous. Oui, ces quelques caractéristiques affichées par la mécanique des 718 Cayman GT4 et Spyder rappellent furieusement celles d’un autre monument d’ingénierie : le fantastique moteur des 991 GT3 et GT3 RS. Mais ces deux six-cylindres n’ont pourtant pas davantage en commun.

Si celui des plus exclusives versions de la 911 puise ses origines au cœur de la compétition, l’autre, nouvellement venu au sein de la gamme 718, dérive du 3.0 biturbo de la récente 992. Bien qu’à la recherche d’une motorisation dépourvue de toute assistance respiratoire dans le but de favoriser les sensations de conduite, les ingénieurs de la firme de Zuffenhausen se sont en effet basés, de manière assez surprenante, sur un bloc doublement suralimenté.

Porsche s’est ensuite évertué à le débarrasser de ses turbines et de ses échangeurs. Ce qui n’est pas une mince affaire quand il s’agit de viser une puissance de l’ordre des 420 ch tout en satisfaisant des normes anti-pollution toujours plus draconiennes. C’est pourquoi ce nouveau 4.0 multiplie les raffinements.

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Suivez-nous…

Catégories

Archives

Nos partenaires