Vous êtes ici : PassionPorsche > 01 - Modèles > Modèles de série > 914 [1970 à 1976] > 914-4 1.7 - 80 ch [1970 à 1973]

914-4 1.7 – 80 ch [1970 à 1973]

Porsche 914/4 1970 : cinderella

porsche-974-4-1970La 914 a longtemps été délaissée. Cette 1.7 n’a pas échappé à la règle, stockée de nombreuses années par son précédent propriétaire. Elle est revenue à la vie grâce à Yann qui, lorsqu’il l’a vue pour la première fois, est tombé sous le charme de sa petite robe bleue et de son authenticité.
Texte Hilaire – Photos Josué Chevrel

En 2012, Yann était à la recherche de sa première Porsche, idéalement une 912. Mais lors d’une visite chez le spécialiste Jean Lain Vintage à Annemasse, notre Grenoblois est tombé en arrêt devant une petite 914. Fondamentalement attiré par les autos un peu décalées et “mal-aimées”, il ne pouvait qu’être séduit, d’autant que son histoire était assez exceptionnelle. Livrée aux Etats-Unis en septembre 1970, elle n’a réellement roulé que jusqu’en 1979, avant d’être remisée jusqu’à ce que l’équipe de Jean Lain ne l’importe en Europe. On connaît mal les conditions de stockage mais, connaissant la propension des 914 à s’attirer la corrosion comme la poisse, son état de conservation tend à prouver qu’elle a été entreposée avec soin.

Sortir de grange une première main de 40 ans, qui plus est stockée plus de trente ans, n’est pas chose courante, mais garantit généralement un objet à l’authenticité exemplaire. Beaucoup de ces vilains petits canards ont été modifiés durant leur vie mouvementée et ont perdu une bonne part de leur attrait. Si esthétiquement un bon nettoyage suffisait (elle avait reçu un voile de peinture), une bonne remise à niveau serait nécessaire pour la mécanique et les organes de sécurité du châssis. Cette opération terminée, Yann, appréciera la conduite ludique de sa 914 sur les petites routes sympathiques autour de Grenoble et participera à quelques rallyes de régularité, la 914 y ayant toujours fait preuve d’une grande fiabilité.

914/4 : VW ou vrai Porsche ?
Lorsque Volkswagen a voulu remplacer sa Karmann Ghia vieillissante, c’est tout naturellement qu’il en a confié l’étude à son partenaire Porsche. Du côté de Stuttgart, on envisageait une sportive d’entrée de gamme qui toucherait une autre clientèle, pour qui la 911 était trop chère. Porsche s’est attaqué au problème en profitant de son expérience de la course pour développer une voiture à moteur central, architecture qui améliorait le comportement routier et offrait une excellente maniabilité. Les sièges sont à mi-distance des deux essieux, mais le moteur placé juste devant celui de l’arrière lui inflige 53 % du poids total. Contrairement aux 914/6, dont les caisses fabriquées chez VW étaient rapatriées chez Porsche pour la greffe du moteur et des trains roulants, commercialisées dans le réseau Porsche, les 914/4 étaient un pur produit VW à motorisation VW. Il n’y a qu’aux Etats-Unis qu’elles étaient siglées Porsche et distribuées par le réseau Porsche/Audi, Volkswagen USA ayant refusé leur distribution pour ne pas écorner son image populaire. […]

 Retrouvez l’intégralité de l’article dans le n°27 en vente en ligne sur hommell-magazines.com.

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

First Car, First Love: 1970 Porsche 914

I’ve always liked things with wheels—I really don’t know why—trains, cars, bikes, I like it all. That changed eight years ago when my mom met my now-stepdad, who introduced me to European cars.

When I met my stepdad, I thought Jaguars were just boring old man’s cars… then I saw his 1963 Jaguar E-Type for the first time and all of that changed. That was when I first started to take an interest in European cars

Read Full Article

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Suivez-nous…

Catégories

Archives

Nos partenaires