Vous êtes ici : PassionPorsche > Articles by: Intersection magazine
Intersection magazine

Intersection magazine

Magazine sur la mobilité, le style en mouvement. Mode, Auto, Horlogerie, Culture, Lifestyle, Bateau, Moto, Vélo et Design.

Encore et toujours dans la course

Mr Shift

Mr Shift

Bon à savoir

Lors d’une interview donnée au quotidien allemand Die Welt le 24 janvier 1989, Ferry Porsche déclarait : «Si nous construisons un véhicule tout-terrain selon notre conception de la qualité, et qui porte la signature Porsche à l’avant,

il se vendra.» Voilà qui est fait ! Quinze ans plus tard, la marque de Stuttgart
en a écoulé plus de 700 000 exemplaires malgré une concurrence de plus en plus féroce. La Porsche Cayenne s’est imposée comme une valeur sûre.

C’est la publicité qui le dit

«Sport d’équipe»

C’est Intersection qui le dit

Cette nouvelle version de la Porsche Cayenne est plus longue, plus basse, plus large et c’est assez frappant. Avec ses lignes plus précises, surtout pour les feux arrière reliés par bandeau de LED, cette troisième génération présente une esthétique plus contemporaine qui rend le véhicule visuellement agréable. À bord, le savoir-faire opère et la qualité de finition est irréprochable. L’énorme écran tactile central de 12,7 pouces et son panneau de commande vitré à retour haptique offrent une connectivité illimitée, avec un système de navigation en ligne et l’info trafic en temps réel. La présence d’une carte Sim et du wifi disponible de série change la donne. Il faudrait consacrer un sujet entier à l’Advanced Cockpit du nouveau SUV de Zuffenhausen tant ses innovations technologiques sont nombreuses. C’est clairement le spectaculaire becquet, dont l’inclinaison varie en fonction de la vitesse pour offrir une meilleure tenue de route, qui crée la nouveauté. Si son allure paraît proche de l’ancien modèle, ce SUV est complètement renouvelé. La signature Porsche sur un SUV, ça fonctionne et le succès reste sans aucun doute garanti !

Une voiture comme

Martin Fourcade : son charisme naturel parle de lui-même.

Le nuancier

De Blanc à Palladium Métallisé

Fiche technique Porsche Cayenne S

Nb. de cylindres 6

Cylindrée 2 894 cm3

Puissance 440 ch

Couple 550 Nm

Vitesse max 265 km/h

0-100 : 4,9 s

CO2 150 g/km

Prix 94464 €

Le test hors-cadre

Avec ses paysages verdoyants, la route du Douro est somptueuse à cette période de l’année. On rejoint Pinhão et la vallée du fleuve en empruntant l’autoroute A4 depuis Porto en direction de l’est. Après une demi-heure de route, le paysage change à mesure qu’on prend de la hauteur et grimpe dans les montagnes. Leurs couleurs éclatantes dévoilent
des panoramas particulièrement impressionnants.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmailFacebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

La 718 Cayman S Se Met En Quatre

Bon à savoir

Terminé, le chant du at-6 ! Bonjour, la sobriété du at-4 turbocompressé ! La petite Porsche revient avec moins de voix mais des performances à la hausse, notamment grâce à une direction et un châssis plus affûtés : une compensation qui impose son modèle de base, en boîte manuelle, comme une véritable affaire.

C’est la publicité qui le dit

Au cœur de la sportivité

C’est Intersection qui le dit
Il faudra rouler plus vite pour être grisé. Ça tombe bien, elle en est tout à fait capable.

Une voiture comme

Karl Lagerfeld : moins gourmand, toujours au sommet

Le nuancier

D’Argent Rhodium à Orange Fusion

Capture d’écran 2017-03-01 à 17.50.17

IMG_8300

IMG_8303

IMG_8305

IMG_8316

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmailFacebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

On Any Given Day

 

Upstate New-York, une route sinueuse et des couleurs d’automne ; une Porsche 911T de 1969 qui avale les virages aux mains d’un mystérieux conducteur : c’est On Any Given Day la nouvelle vidéo réalisée par Lionel Koretzky, dernier talent à avoir été signé par la maison de production Cavalerie.

« J’ai fait ce film comme un hommage au film Le Mans, avec Steve McQueen, explique Lionel Koretzky. C’était mon inspiration, mon point de départ, d’où le format scope et anamorphique. Je voulais m’éloigner de l’empreinte Go-Pro et drones tout en restant moderne. »

Quand la main gantée sélectionne une autre station de radio sur le poste de la Porsche, le bolide rouge se meut en une brutale Oldsmobile Cutlass ’68 noire. L’ambiance se tend,  ce n’est plus Le Mans mais Bullitt. Le conducteur, lui, poursuit sa route, à toute allure.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmailFacebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

En Piste

Photographie : Robert Wunsch ; Stylisme : Nina & Clare Hallworth ; Texte : Elodie Tacnet

Eternel tombeur à l’écran, Patrick Dempsey fait aussi des ravages sur les circuits automobiles.

Ce n’est pas au volant d’une Porsche que le grand public a découvert Patrick Dempsey sur grand écran. C’est juché sur une tondeuse à gazon dans la scène d’ouverture de Can’t Buy Me Love, un teen movie des années 80 au parfum de phéromones et de libéralisme à l’américaine. Vingt ans plus tard, sa collection de rôles de gendre parfait n’a d’égale que son parc automobile, un rêve d’enfant accompli depuis les étés passés dans son Maine natal à observer les supercars défiler en trombe sur la route nationale en bas de chez lui. C’est en déboulant en Californie après le lycée qu’il a été confronté de plus près au culte automobile et à un éventail tangible de véritables monstres de l’asphalte. Partenaire à l’écran de Hillary Swank à deux reprises, de Reese Witherspoon, Renée Zellweger ou Angelica Huston, Patrick Dempsey s’offre régulièrement une pépite du design automobile européen, jusqu’à avoir conduit douze voitures différentes pendant le pic démographique de son garage dans sa précédente résidence.

Patrick Dempsey for Intersection FR © Robert Wunsch 2016

Son harem se composait alors notamment de quatre Allemandes, trois Anglaises et deux Italiennes. En déménageant à Malibu, dans un environnement plus actif et concentré, il a dû se séparer de la plupart d’entre elles. Peut-être aussi dans le souci de se restreindre à l’essentiel et de repartir sur des bases solides, comme c’est de coutume à l’approche de la moitié de siècle. Son démon de midi réside désormais dans deux Porsche – dont une 356 de 1963, un objet pop à la tenue de route sportive – et une Mercedes 280 de 1969 dont la ligne affûtée et l’élégance cossue ne cessent de l’émerveiller.

Retrouvez l’intégralité du shooting et de l’entrevue avec Patrick Dempsey dans le numéro 30 d’Intersection Magazine, disponible en kiosque et sur notre e-shop.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmailFacebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Aire de jeux

Texte et Photographie : Max Rosenfeld

BON À SAVOIR

Le postulat est simple, la Porsche 911 R est une GT3 à boite mécanique et sans aileron ostentatoire en édition limitée à 911 exemplaires. Une automobile qui se veut analogique dans l’esprit, avec de charmantes touches telles que l’intérieur « pied de poule » ou des bandes de couleur caractéristiques (discutables). Simple coup marketing ? Honi soit qui mal y pense.

C’EST LA PUBLICITÉ QUI LE DIT

Radicale.

C’EST INTERSECTION QUI LE DIT

La voiture la plus jouissive qu’il ait été possible d’acheter (sic) en 2016.

UNE VOITURE COMME

Solange Knowles : la sœur de bon goût, mais tout autant inaccessible.

LE NUANCIER

De Blanc à Argent Metalisé (les deux seules couleurs au catalogue à vrai dire)

 

FICHE TECHNIQUE

  • Flat Six 3996cc
  • 500ch
  • 460nm
  • 1370kg
  • 308g de CO2 par km
  • 193 845€ (toutes vendues)

porsche-911r-black-and-white

911r-porsche-rennsport-sale

911r-car-of-the-year

911-r-stick-gearshift-lever

911-r-fuji-analog

 

 

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmailFacebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Suivez-nous…

Catégories

Archives

Nos partenaires