Vous êtes ici : PassionPorsche > 01 - Modèles > Modèles de série > Cayman [depuis 2006] > Cayman 718 > Cayman T > Porsche Cayman T – Essai : Sans filtres
Porsche Cayman T – Essai : Sans filtres

A l’époque, nous avions été séduits par la version T de la Porsche 991. Loin de n’être qu’une version bien « marketée », il s’agissait d’un modèle à part entière, plus authentique que les versions Carrera. Porsche réitère l’opération avec les 718 Boxster et Cayman. C’est ce dernier que nous avons pu tester, lors d’une belle virée. Pour profiter de cette biplace au physique avantageux, direction l’Auvergne, et plus précisément, le Cantal. Avec une question en tête : cette version apporte-t-elle un regain d’intérêt par rapport aux versions normales, voire S (350 ch), dont elle se rapproche sur le plan du tarif ?

A bord, notre exemplaire joue le jeu : une boîte manuelle bien sûr, et un habitacle dénué d’écran tactile (disponible en option gratuite) laisse place à un rangement dans la planche de bord, rarement rencontré sur les Porsche de grande série… A la mise en route, le Flat 4 n’émoustille toujours pas. Très silencieux, ce bloc 2.0 développe toujours 300 ch. Un poil creux à bas régimes, il ne s’éveille vraiment qu’à partir de 2 500 tr/min. La direction parfaitement calibrée et l’encombrement limité du 718 permettent des évolutions urbaines aisées. Sur autoroute, l’absence de radio fait apparaître quelques bruits d’air, supportables, et le confort des sièges sport plus, de série, permet de longues étapes sans fatigue, à condition de ne pas solliciter la position sport de l’amortissement piloté, déjà bien maintenu. Ce Cayman T, plus typé, reçoit en effet d’office le châssis sport, rabaissé de 20 mm (indisponible sur la version de base équipée du…See more pictures on Auto moto : magazine auto et moto

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmailFacebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Suivez-nous…
Catégories
Archives
Nos partenaires