Vous êtes ici : PassionPorsche > 2019 > juin

Archives mensuelles : juin 2019

Porsche Taycan 2020 : Entre teaser et présentation

Le constructeur allemand n’en finit pas d’annoncer, de « teaser », de « trailer » autour de sa prochaine berline de luxe électrique, la Taycan.
A quelques mois de la présentation officielle du modèle, Porsche en remet une couche et dévoile deux sketchs de l’auto. Ceux-ci ressemblent d’ailleurs plus aux dessins de la Mission E Concept qu’à la Taycan qui parait tout de même plus dans l’esprit de la Panamera.

Ces nouveaux dessins valent surtout parce qu’ils sont accompagnés des propos de Michael Mauer, le patron du design chez Porsche.
Ce dernier explique en quelques phrases le challenge stylistique que fut la création de ce nouveau modèle. Il explique : « Habituellement, les véhicules électriques sont plus hauts que les véhicules dits conventionnels, parce que les batteries, à la fois lourdes et volumineuses, sont positionnées sous le plancher, et de fait les passagers sont assis au-dessus. Nous n’étions pas prêts à accepter cela [ndla : sous entendu pas question de faire un Cayenne EV].
Néanmoins, vous ne pouvez pas installer les batteries à un autre endroit si vous voulez préserver une bonne dynamique de conduite, car le centre de gravité doit être aussi bas que possible. Comme il n’est pas possible d’élargir la voiture, le challenge était de positionner les passagers le plus bas possible tout en évitant de les allonger comme dans une F1. C’est dans ce domaine que nous avons du beaucoup travailler. »


Michael Mauer explique aussi qu’avec son équipe il est parvenu à obtenir la place suffisante pour que les 4 voyageurs de la Taycan profitent d’un bon confort même si on peut penser que l’espace offert sera inférieur à celui d’une Panamera.

Ci dessous, la Porsche Taycan s’expose avec encore quelques camouflages mais elle laisse deviner ses formes.

A suivre tout au long de l’été.

Via Porsche.

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Chantilly 2019 – Hommage aux 50 ans de la Porsche 917

Grâce à la Porsche 917, la marque automobile de voiture de sport Porsche s’est forgée une solide réputation en courses d’endurance, notamment aux 24 Heures du Mans, où les voitures de course de cette famille ont remporté de nombreuses victoires. Afin de célébrer le cinquantenaire de cette voiture emblématique, une exposition de trois superbes modèles …

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Porsche rappelle 337’000 véhicules à cause du levier de vitesses

Ce rappel débutera au mois d’août prochain.

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Porsche Taycan Cross Turismo berline – Électrique et éclectique

Ce modèle figurera-t-il un jour dans la gamme de la Taycan ?

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Witness One of the Rarest Porsche Racers Grazing Goodwood’s Haybails

It’s a bit strange to think that twenty-five years ago, Porsche planned to take the 959 into international sports car racing. Especially for its time, the tech-heavy 959 was so sophisticated that running one in an endurance race must’ve made the engineers weep and kiss their family lives goodbye. However, it was indeed built to fit into the Group B series of the day.

Porsche initially planned to build these 959-based cars for customer racing teams running to FISA Group B circuit racing regulations. By the time the car reached fruition, however, FISA had shifted Group B to suit rally racing instead, and the circuit Group B customer program was dead in the water. However, development continued on their lone chassis No. 10016. They had to put all that effort and research to good use.

The 961, as it came to be known, did not live an unfulfilled life. Two somewhat successful attempts at Le Mans and one showing at Daytona verified its potential. Not only was it faster than the contemporary BMW M1s at Le Mans, but it was faster than some of the C1 and C2 prototypes, and finished seventh in 1986. Despite its complexity, it was one of the more reliable cars in the field that year.

With 4WD, 680 horsepower, and only 2.25 tons to push around, the 961 inhales straightaways.

Power came from a 935 engine, and its 650 horsepower was put to the ground via a modified version of the 959’s drivetrain which favored the rear axle more than the road version did. It also sported a set of brakes from the 962, and benefited from considerable weight loss. In race trim, the 961 weighed only 2,535 pounds. Those states were enough for it to reach an astounding 207 miles an hour down the Mulsanne Straight.

Though Chris Harris’ enthusiasm is visible in the video above, it’s the celebratory cheers made by Roger Green in the footage below that gets the thrill of the 961 across. Though laggy, once the turbos spool around 4,500 rpm, the 961 simply pulls the horizon towards it.

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

Pour consulter l'article original et complet, cliquez ici.

Suivez-nous…

Catégories

Archives

Nos partenaires